Le député du Pas-de-Calais Bruno Bilde (FN) accusé de harcèlement sexuel par de jeunes assistants

Le député du Pas-de-Calais Bruno Bilde (FN) accusé de harcèlement sexuel par de jeunes assistants

Publié le 15/01/2018 à 17:49 - Mise à jour à 17:58
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Le député FN du Pas-de-Calais Bruno Bilde est au cœur d'accusations, relayées dans le journal "Libération", lui reprochant de harceler sexuellement des jeunes hommes, assistants au Front national. L'élu dément et promet de porter plainte pour diffamation.

Le Front national se retrouve de nouveau au cœur d'une affaire qui quitte cette fois-ci le domaine politico-financier pour mordre sur le terrain des mœurs. Le député du Pas-de-Calais Bruno Bilde est en effet accusé par plusieurs anciens assistants du FN de harcèlement sexuel. C'est ce que révèle le journal Libération dans une enquête publiée dimanche 14.

Y sont évoqués les témoignages de deux anciens assistants qui, en novembre, dans la foulée du mouvement #balancetonporc ont décidé de prendre la parole dans les médias, pour dénoncer celui qu'ils présentent comme leur agresseur d'abord sur France 5 (sans citer le nom du député) puis dans Libération.

Les deux jeunes hommes évoquent un Bruno Bilde, l'un des plus proches conseillers de Marine Le Pen et qui n'a jamais fait mystère de son homosexualité, qui aurait multiplié les remarques salaces. Mais pas seulement: des "gestes répétés", des "massages sous couvert de camaraderie", des mains "passées sous la chemise, sur le ventre" étaient de règle. Les accusateurs décrivent d'ailleurs de Bruno Bilde en des termes peu flatteurs, le traitant de "goret libidineux".

Lire aussi: "Islamo-gauchiste" contre "pagano-fasciste": insultes entre Corbière (FI) et Bilde (FN) à l'Assemblée nationale

"A chaque fois que je croisais son chemin, il regardait mes fesses, avec beaucoup d’insistance, en disant: +Ça te fait vraiment un beau cul ce jean. On aimerait bien le prendre en main. J’aimerais bien que tu viennes ce soir+. Il le faisait avec tous les jeunes hommes, c’était connu et personne ne disait rien" décrit un troisième témoin qui explique que Bruno Bilde l'a harcelé dès leur première rencontre alors qu'il ne se connaissait pas directement. Ce troisième témoin était cependant le petit ami de l'un des deux assistants au cœur des révélations.

Bruno Bilde a démenti devant la presse la réalité de ces propos, expliquant que les accusations proviennent de proches de Sophie Montel et de Florian Philippot, qui ont depuis quitté le Front national. Il a annoncé lundi 15 son intention de porter plainte pour diffamation.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le député du Pas-de-Calais est accusé par des assistants FN.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-