Le gouvernement va-t-il annoncer des sanctions sévères contre le téléphone portable au volant?

Le gouvernement va-t-il annoncer des sanctions sévères contre le téléphone portable au volant?

Publié le 09/01/2018 à 08:20 - Mise à jour à 08:21
©Lord Jim/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Selon une information dévoilée par RTL, le gouvernement pourrait annoncer un durcissement considérable des sanctions pour les automobilistes pris en train de conduire le téléphone à la main. Finis l'amende et le retrait de points, place à la suspension pure et simple du permis de conduire.

Si c'est ce mardi 9 que devrait être confirmée par le gouvernement la baisse de la limitation de vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires à double sens, c'est une autre annonce qui pourrait faire du bruit.

Selon RTL, le gouvernement s'apprête à annoncer un durcissement considérable des sanctions à l'encontre des automobilistes pris en train de téléphoner au volant de leur voiture. Actuellement, le "tarif" pour un contrevenant est un retrait de trois points et une amende de 135 euros. Or, la sanction qui pourrait être annoncée serait… le retrait temporaire, pur et simple, du permis de conduire.

Toujours selon RTL, une suspension de trois mois serait le scénario le plus probable, du moins celui le plus souvent évoqué, sans confirmation officielle pour l'instant. Des circonstances aggravantes pourraient en outre être envisagées si le conducteur roule le portable à la main à proximité d'une école, où s'il se fait prendre alors qu'il passe avec sa voiture sur un passage piéton.

Voir aussi: Pape François: à bas les téléphones et les photos pendant la messe

Selon les chiffres de la Ligue contre violence routière, le portable au volant –qui serait impliqué dans 10% des décès liés à la route– est la cause de dix sanctions (contravention et retrait de points donc) en moyenne par département et par jour. Un chiffre sans doute bien loin de la réalité de la pratique.

Les autorités n'ont pour l'instant jamais communiqué en outre sur les chiffres de la verbalisation par les caméras du portable au volant, les équipements actuels pouvant théoriquement repérer si un conducteur à son mobile à la main.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Téléphoner en conduisant, le geste pourrait être sanctionné d'une suspension temporaire du permis de conduire.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-