Le journaliste François Ruffin lance une campagne contre le vote PS

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Le journaliste François Ruffin lance une campagne contre le vote PS

Publié le 06/06/2016 à 18:35 - Mise à jour à 19:07
©Joël Saget/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Le rédacteur en chef du journal "Fakir", François Ruffin, qui est aussi à l'origine du mouvement Nuit debout, souhaite lancer une campagne appelant les électeurs de gauche à tourner définitivement le dos au PS, notamment en 2017.

Le journaliste François Ruffin, à l'origine du mouvement Nuit debout et réalisateur de Merci patron!, a annoncé à l'AFP le lancement mardi d'une campagne contre le vote PS, en raison de "l'absence de rébellion massive contre la loi travail" des parlementaires socialistes.

Outre la loi travail, il entend dénoncer la poursuite de la "parenthèse libérale" ouverte en 1983. "On ne sera pas là pour voter pour eux dans un an", lance-t-il.

La campagne partira d'Amiens, où est publié le journal Fakir dont François Ruffin est rédacteur est chef, et compte s'étendre à d'autres circonscriptions, avec des actions prévues devant plusieurs bureaux du PS, dont le siège national rue de Solférino à Paris.

"Nous ne voterons plus PS", proclament plus de 50.000 tracts qui vont être distribués dans la Somme, dans la circonscription de la députée socialiste et secrétaire d’État chargée des personnes âgées, Pascale Boistard.

"Il s'agit d'informer les électeurs pour responsabiliser les députés", a déclaré le réalisateur, auréolé du succès de son film militant dans lequel il tourne en dérision le géant du luxe LVMH et son PDG Bernard Arnault.

Le journal a préparé un tract par département, listant les votes des députés socialistes sur des questions économiques et sociales, telles que le pacte de responsabilité ou le pacte budgétaire européen.

Ce tractage est le "début d'une campagne qui va se prolonger en septembre", à l'approche de la présidentielle et des législatives, a indiqué François Ruffin.

Fakir propose aussi de "nouveaux accords de Matignon", qui reprennent des points d'un socle historique de la gauche, le Programme du Conseil national de la Résistance, mais aussi certaines propositions de François Hollande en 2012.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




"Nous ne voterons plus PS", tel est le mot d'ordre de François Ruffin.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-