Les Gilets jaunes "ne sont pas le peuple" et "n'ont plus de revendication" (Castaner)

Les Gilets jaunes "ne sont pas le peuple" et "n'ont plus de revendication" (Castaner)

Publié le 26/04/2019 à 10:52 - Mise à jour à 10:58
© Philippe LOPEZ / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

A la veille de l'Acte 24 des Gilets jaunes, Christophe Castaner a pointé du doigt ce vendredi 26 un mouvement qui se serait radicalisé et ne représente pas le peuple ainsi que des manifestants qui "ne seront pas satisfaits" quelles que soient les mesures prises par l'exécutif.

Les mesures annoncées par Emmanuel Macron, jeudi en réaction à la crise des Gilets jaunes, ne devraient pas empêcher les manifestations prévues samedi 27 à Paris pour l'Acte 24 du mouvement. Mais pour le ministre de l'Intérieur Chirstophe Castaner, cela ne constitue pas un échec puisque ces manifestants se seraient rassemblés quels que soient les éléments dévoilés.

"Ceux qui manifestent le samedi matin ne seront pas satisfaits, c'était écrit avant même que le président s'exprime", a déclaré le ministre sur Franceinfo ce vendredi. "Ils n'ont plus de revendication si ce n'est la disparition du président de la République intuitu personae ou du ministre de l'Intérieur de temps en temps". Le ministre a réduit les "Actes" de ces dernières semaines et à venir à un "rituel du samedi" consistant à "empêcher, nuire et provoquer les forces de sécurité". Et de mettre en avant une "radicalité" du mouvement, et la présence d'éléments "ultra-violents".

Voir: Macron "n'a pas écouté ce qu'on a dit", estiment des figures des Gilets jaunes

Dans un argumentaire présentant les Gilets jaunes comme désormais une minorité, il a rebondi sur la baisse de la mobilisation ces dernières semaines. Selon le ministère de l'Intérieur, le nombre de manifestants a reculé sur l'ensemble du pays los de l'Acte 23 (27.900 contre 31.100 la semaine précédente) mais a quasiment doublé dans la capitale (9.000). "30.000 (Gilets jaunes) ce n'est pas le peuple, ce n'est pas la France", a conclu le ministre.

Le comptage des manifestants est chaque semaine contesté par les Gilets jaunes qui revendiquaient samedi dernier 100.000 personnes. Selon les derniers sondages, une majorité de Français souhaitent désormais que la mobilisation hebdomadaire s'arrête. Mais 40% d'entre eux y restent favorables et l'adhésion aux revendications demeure importante.

Au moins une manifestation de "convergence des luttes" -organisée par la CGT qui y invite notamment les Gilets jaunes- est prévue samedi à Paris. D'autres rassemblements pourraient avoir lieu dans la capitale mais aussi à Strasbourg.

Lire aussi:

Acte 24 des Gilets jaunes: manifestations à Paris et Strasbourg samedi 27

Gilets jaunes: Macron salue "les justes revendications à l'origine du mouvement"

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Pour Christophe Castaner, les quelque 30.000 Gilets jaunes qui manifestent n'ont plus de revendication.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-