Les mugs de l'Elysée n'étaient pas vraiment en porcelaine de Limoges

Les mugs de l'Elysée n'étaient pas vraiment en porcelaine de Limoges

Publié le 15/09/2018 à 16:10 - Mise à jour à 16:55
©Capture d'écran
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Le lancement des goodies de l'Elysée vendredi, qui avait déjà été moqué sur les réseaux sociaux, a connu un petit fiasco. Les mugs estampillés "porcelaine de Limoges" ne respectent pas les conditions pour afficher cette appellation.

L'Elysée avait déjà été critiquée pour sa vaisselle, et moquée pour ses goodies. Il y a donc une certaine logique à ce que le mélange des deux ne soit pas un succès. 

La présidence de la République a en effet commandé des mugs pour sa boutique de souvenir, qui en plus de ses couleurs ou du portrait d'Emmanuel Macron affichaient la mention "porcelaine de Limoges". Une Indication géographique (IG) qui nécessite de respecter des conditions très précises. L'objet doit être fabriqué à Limoges ou dans le département de la Haute-Vienne.

Or, les tasses en question étaient peintes du côté de Tououse. L'entreprise plaide la bonne foi et la méconnaissance de la règle en question. De son côté Alain Mouly, président de l'association pour l'IG Porcelaine de Limoges cité par Franceinfo, affirme avoir "demandé à tous nos fabricants s'ils ont fourni ces produits à l'entreprise. Réponse négative de tout le monde. (...) On peut donc supposer qu'avant la décoration à Toulouse, ce n'est même pas fabriqué à Limoges ou en Haute-Vienne".

Voir: Les réseaux sociaux parodient les goodies Made in France de l'Elysée

Une situation embarrassante pour l'Elysée, d'abord parce que "l'État lui-même achète des produits dont la provenance n'est pas du tout identifiée, alors que le but est aussi de protéger le consommateur!", s'étonne Alain Mouly. Mais aussi parce que tous les mugs ont dû être retirés en attendant que d'autres avec la mention "porcelaine de France" soit envoyés.

Vendus 24,90 euros pièce, ces mugs font partie de la vaste gamme de goodies lancée par l'Elysée vendredi 14 à la veille des Journées du patrimoine et qui doivent servir à financer les travaux de rénovation du bâtiment.

Une partie d'entre eux étant estampillés de répliques d'Emmanuel Macron ayant fait le buzz, de nombreux internautes se sont emparés de l'idée pour imaginer des goodies en référence à des phrases plus polémiques ou aux affaires de ce début de quinquennat.

Lire aussi: 

Pour éviter de dépenser "un pognon dingue", ils envoient leur vaisselle à l'Elysée

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les mugs de l'Elysée auraient dû être entièrement fabriqué en Haute-Vienne pour porter la mention "porcelaine de Limoges".

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-