Loi Travail: des opposants au projet de loi interdits de manifester à Paris

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 16 mai 2016 - 14:38
Image
Manifestation contre la loi Travail le 12 mai à Paris.
Crédits
©Joel Saget/AFP
Le préfet de police de Paris Michel Cadot a décidé d'interdire plusieurs militants de manifester le 17 mai contre le projet de loi défendu par la ministre du Travail Myriam El Khomri.
©Joel Saget/AFP
Après trois mois de manifestations parfois émaillées de violences, le préfet de police de Paris Michel Cadot a décidé d'interdire plusieurs militants de manifester le 17 mai contre le projet de loi défendu par la ministre du Travail Myriam El Khomri.

Des opposants à la loi Travail, militants du collectif Action Antifasciste (AFA) Paris-Banlieue et du Mouvement interluttes indépendant (MILI), ont reçu ces derniers jours des interdictions individuelles de manifester mardi 17 à Paris notifiées par la préfecture de police. L'objectif est d'éviter de nouvelles violences.

Depuis samedi soir, "plusieurs de nos militants ont reçu des visites à domicile de policiers, venus délivrer des interdictions de manifester...", a indiqué dimanche 15 AFA Paris/Banlieue, compte Twitter des antifascistes parisiens.

Selon une lettre publiée sur le compte de l'AFA Paris/Banlieue, les destinataires sont "interdits de séjour entre 11h00 et 20h00 dans les 6e, 7e, 14e et 15e arrondissements de Paris et, de 18h00 et jusqu’à 7h00 le lendemain, dans le périmètre autour de la place de la République", zone où se regroupe le mouvement Nuit Debout. La Préfecture de Police y évoque l’article 5 de la loi sur l’état d’urgence, qui permet "d’interdire le séjour dans tout ou partie du département à toute personne cherchant à entraver, de quelque manière que ce soit, l’action des pouvoirs publics". Elle souligne également les débordements récents causés "par des groupes d’individus déterminés, organisés et masqués". Le courrier indique aussi qu’il "y a tout lieu de penser la présence" de tel ou tel militant cité nommément aux rassemblements organisés contre la loi Travail.

La peine encourue en cas de non-respect de l’interdiction n’est pas précisée dans l’arrêté. "Si le préfet Cadot pense nous porter un coup au moral, il vient de faire exactement le contraire. (…) Vous voulez nous faire sortir par la porte? On rentrera par la fenêtre… A bientôt dans nos rues", ont réagi les militants de l’AFA Paris/Banlieue sur le site du collectif.

 

À LIRE AUSSI

Image
Affrontements entre policiers et casseurs place de la Nation.
Manifestations contre la loi Travail: des violences "insupportables" pour Manuel Valls
Les manifestations de jeudi contre la loi Travail et le recours du gouvernement à l'article 49-3 ont de nouveau connu des violences, dénoncées vendredi par Manuel Vall...
13 mai 2016 - 15:40
Politique
Image
Manifestation contre la loi Travail le 12 mai à Paris.
Manifestations émaillées de violences contre la loi travail et le 49-3
De nouvelles manifestations, moins suivies, et des blocages de lycées ont eu lieu jeudi contre la loi Travail et le recours au 49-3. Des débordements ont une nouvelle ...
12 mai 2016 - 20:09
Politique
Image
Loi Travail manifestation Toulouse 1.05.2016
Vague de manifestations en France contre la loi Travail et le 49-3
Des manifestations avaient lieu jeudi dans toute la France à l'appel des syndicats opposés à la loi travail, à quelques heures du débat sur la motion de censure à l'As...
12 mai 2016 - 17:42
Politique

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.