Loi Travail: les cadres restent sceptiques face au projet de loi

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
Publié le 04 avril 2016 - 10:50
Image
Un code du travail.
Crédits
©Gile Michel/Sipa
Les cadres font part d'un grand scepticisme concernant la future loi travail, la plupart estimant qu'elle n'aura pas d'effet sur l'économie et l'emploi.
©Gile Michel/Sipa
Les cadres font part d'un grand scepticisme concernant la future loi travail, la plupart estimant qu'elle n'aura pas d'effet sur l'économie et l'emploi, mais affichent par ailleurs un regain de confiance dans la conjoncture, selon un sondage Viavoice pour HEC, Le Figaro et France Inter publié ce lundi.

Pour 62% des cadres interrogés, la réforme du droit du travail n'aura "pas d'impact positif sur l'activité" à l'échelle macroéconomique, tandis que 66% d'entre eux pensent qu'elle "ne favorisera pas la création d'emplois en France", détaille cette étude.

Ils doutent encore plus de ses effets au niveau microéconomique: pour 75% des cadres du secteur privé, la loi El Khomri n'aura pas d'impact sur l'économie de leur propre entreprise, ni sur l'emploi à cette échelle pour 78% d'entre eux.

Le jugement sur le texte est contrasté: 45% estiment qu'il "va trop loin en remettant trop en cause le droit des salariés", 26% au contraire qu'il "ne va pas assez loin et ne permettra pas vraiment d'assouplir le code du travail". Seuls 15% considèrent le texte "équilibré".

Malgré ces doutes, le moral des cadres est nettement remonté le mois dernier: l'indice global, utilisé par l'institut Viavoice à partir d'un panel récurrent de questions, a bondi de 8 points, passant de -35 en février à -27 en mars. "L'indice retrouve un niveau qu'il n'avait pas connu depuis début 2011", relève Viavoice.

Cette amélioration s'explique par un "regain de confiance en matière de conjoncture et d'emploi". Ainsi, 46% des cadres pensent que le nombre de chômeurs va augmenter, contre 62% en février. Ils sont également un peu moins nombreux à croire que le niveau de vie des Français va se dégrader (42% contre 47%), de même que leur situation financière personnelle (30% contre 33%).

Sondage réalisé en ligne du 18 au 22 mars auprès d'un échantillon représentatif de 400 cadres selon la méthode des quotas appliquée aux critères suivants: sexe, âge, statut d'activité (salariés du secteur public ou du secteur privé).

À LIRE AUSSI

Image
Myriam El Khomri
Loi Travail: après les manifestations, El Khomri affirme "rester à l'écoute"
Alors que Manuel Valls s'est dit prêt à regarder les propositions des jeunes au lendemain des manifestations contre la loi Travail, Myriam El Khomri, elle, a affirmé q...
01 avril 2016 - 17:32
Politique
Image
Valls-Sérieux-ministre
Loi Travail: Valls fait un pas vers les jeunes, au lendemain des manifs
Au lendemain des manifestations contre le projet de loi Travail et alors que de nouveaux rassemblements sont d'ores et déjà prévus les 5 et 9 avril prochains, Manuel V...
01 avril 2016 - 16:41
Politique
Image
Cortège contre la loi travail manifestation Paris
Loi Travail: face à la colère de la rue, l'exécutif promet des amendements
Après une mobilisation réussie, jeudi, contre la loi Travail, l'exécutif ouvre la porte à de nouveaux aménagements du texte qui doit être prochainement examiné à l'Ass...
01 avril 2016 - 15:47
Politique

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.