Loi Travail - Manifestation du 12 septembre: la liste des stations de métro fermées ce mardi [MAJ]

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Loi Travail - Manifestation du 12 septembre: la liste des stations de métro fermées ce mardi [MAJ]

Publié le 12/09/2017 à 14:37 - Mise à jour à 16:43
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

En raison de la manifestation contre la loi Travail portée par Emmanuel Macron, ce mardi après-midi à Paris, des stations de métro ont été fermées à la mi-journée. D'autres pourraient également être concernées dans l'après-midi. [Mise à jour à 16h30]

INFO PRATIQUE - En raison de la manifestation à Paris entre la place de la Bastille (au carrefour des 4e, 11e et 12e arrondissements) et la place d'Italie, la Préfecture de Police a demandé à la RATP de fermer certaines stations situées sur l'itinéraire du cortège, invoquant des "mesures de sécurité".

Dans le détail, la première à avoir dû baisser le rideau est celle située au point de rassemblement des cortèges. Noeud de communication entre les lignes 1, 5 et 8 du métro parisien, la station Bastille a été fermée à 12h23 sur ordre des autorités, selon la RATP contactée par FranceSoir. Les trains circulent bien mais ne marquent toutefois pas l'arrêt et ne prennent par conséquent aucun passager sur ces quais.

L'accès à la station Quai de la Râpée (ligne 5) a également été suspendu à partir de 13h10. Même fonctionnement: les métros y passent mais ne marquent pas l'arrêt et elle est inaccessible aux voyageurs.

D'autres, notamment Saint-Marcel et Campo-Formio, toujours sur la ligne 5, pourraient également être fermées dans le courant de l'après-midi. Elles sont ainsi situées sur le parcours de la manifestation qui doit remonter le boulevard de l'Hôpital en direction de la place d'Italie, son terminus. Cette dernière station, voire même celle de la gare d'Austerlitz, pourraient enfin être aussi concernées.

[Mise à jour à 16h] La RATP annonce la fermeture de Campo-Formio (ligne 5), toujours pour raison de sécurité et sur demande de la Préfecture de Police. Les trains passent mais ne marquent pas l'arrêt.

Les stations Quai de la Râpée et Bastille sont par ailleurs de nouveau ouvertes au public et les correspondances accessibles. La RATP précise enfin que, à ce stade, la station Saint-Marcel est bien ouverte.

[Mise à jour à 16h30] La station Campo-Formio (boulevard de l'Hôpital, sur le parcours de la manifestation et tout près de son point d'arrivée) a rouvert ses portes une grosse demie-heure seulement après avoir été fermée. Toutes les stations sur le trajet du cortège de ce mardi 12 sont désormais accessibles.

> France Soir mettra à jour régulièrement cet article tout au long de cet après-midi de mardi 12 en fonction de l'évolution de la situation.

La CGT, Solidaires, la FSU mais aussi certaines fédérations et unions départementales de la CFE-CGC et de FO, appellent à la grève et à manifester mardi 12 septembre contre la nouvelle loi Travail dont les cinq ordonnances de modification ont été présentées le 31 août par Edouard Philippe et Muriel Pénicaud. Après un été de contestation feutrée, car le contenu de la réforme n'était encore connu que de l'exécutif, la plupart des grandes centrales syndicales passent à l'action. Hormis la CFDT et la CFTC, toutes seront ainsi dans la rue.

Le patron de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon -qui organise pourtant son propre rassemblement le 23 septembre prochain- a annoncé participer également à cette journée d'action. Un rendez-vous crucial pour les opposants au texte tout autant que pour l'exécutif et dont les chiffres de mobilisation seront à coup sûr scrutés à la loupe. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Plusieurs stations de métro ont été fermées, d'autres pourraient suivre.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-