Loup Bureau emprisonné en Turquie: François Hollande active ses "réseaux" en coulisses pour faire libérer le journaliste

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Loup Bureau emprisonné en Turquie: François Hollande active ses "réseaux" en coulisses pour faire libérer le journaliste

Publié le 30/08/2017 à 18:50 - Mise à jour à 18:53
© GEOFFROY VAN DER HASSELT / POOL/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

François Hollande a annoncé dimanche au "Journal du Dimanche" qu'il se mobilisait en parallèle de la diplomatie officielle pour œuvrer à la libération de Loup Bureau. Tout en expliquant qu'"il faut laisser travailler le gouvernement et la diplomatie française".

Dans un entretien accordé au JDD dimanche 27, François Hollande a affirmé avoir mobilisé ses réseaux pour obtenir la libération de Loup Bureau détenu depuis le 26 juillet en Turquie. L'ancien président de la République assure toutefois que son action en faveur du jeune journaliste ne constitue pas une diplomatie parallèle à l'action diplomatique officielle.

"Mon action se fait parallèlement aux autorités françaises, que je ne veux pas gêner", a-t-il fait savoir. "Il ne s'agit pas de négociations parallèles", assure-t-il. "Il faut laisser travailler le gouvernement et la diplomatie française". Il a donc mobilisé "l'ambassade française" et ses contacts auprès des "autorités turques". "Il faut dire aux Turcs que Loup Bureau est seulement un journaliste qui faisait son métier", a martelé comme un credo l'ancien chef de l'Etat. Il s'est dit aussi disposé à rencontrer physiquement sa famille.

Par ailleurs, François Hollande a assuré avoir "eu une conversation avec le père de Loup Bureau, Loïc Bureau, le 24 août dernier, le jour de la manifestation en faveur de sa libération à Paris".

Le même jour, le président de la République, Emmanuel Macron, a de son côté demandé "la libération rapidedu journaliste à son homologue turc, Recep Tayyip Erdogan. Deux jours plus tôt, une demande de libération de Loup Bureau a été rejetée par le juge qui l'avait mis en examen.

Cette demande de libération avait été déposée début août auprès du juge qui avait mis en examen et placé Loup Bureau en détention provisoire le 1er août, pour soupçon d'appartenance à "une organisation terroriste armée", a précisé Martin Pradel, un des avocats français du journaliste. Loup Bureau, 27 ans, qui a notamment collaboré avec les chaînes TV5 Monde, Arte et le site Slate, a été interpellé le 26 juillet à la frontière entre l'Irak et la Turquie, après que des photos le montrant en compagnie de combattants kurdes syriens des YPG (un mouvement considéré comme une organisation "terroriste" par Ankara) ont été trouvées en sa possession.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


François Hollande a expliqué avoir mobilisé ses contacts auprès des "autorités turques" pour faire libérer Loup Bureau.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-