Loups: 40 spécimens pourront être abattus pour la période 2017-2018

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Loups: 40 spécimens pourront être abattus pour la période 2017-2018

Publié le 20/07/2017 à 11:50 - Mise à jour à 12:31
©Jean-Christophe Verhaegen/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Au total, 40 loups pourront être abattus pour la période 2017-2018, soit quatre de plus qu'auparavant selon l'arrêté ministériel signé par le ministre de l'Ecologie Nicolas Hulot et le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert. Une annonce qui risque d'hérisser le poil des associations de protection animale.

La nouvelle risque de faire grand bruit. Au total, 40 loups pourront être abattus pour la période 2017-2018, soit quatre de plus qu'auparavant selon l'arrêté ministériel publié ce jeudi 20 dans le Journal Officiel et signé par le ministre de l'Ecologie Nicolas Hulot et le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert. Dans un communiqué, ils ont toutefois précisé qu'au-delà de 32 loups, "les tirs de prélèvement ne seront plus autorisés. Seuls des tirs de défense ou de défense renforcée pourront avoir lieu, lorsque les loups sont en situation d’attaque et l’éleveur en situation de défense de son troupeau".

De plus, ils ont annoncé qu'une concertation aura lieu à la rentrée et qu'une étude sera lancée afin de mesurer l'efficacité des tirs sur la prédation de l'animal vis-à-vis des troupeaux. Le tout dans la perspective d'un nouveau plan Loup 2018-2022. En parallèle, ils ont également expliqué que le suivi des mesures de protection allait aussi être renforcé. "Lors de chaque attaque, le constat de dommages permettra d'évaluer de façon précise les mesures mises en place pour protéger le troupeau", ont-ils précisé.

Mais cette annonce risque fortemment de déplaire aux associations de protection animale, à commencer par la Fondation Brigitte Bardot qui vient d'exprimer son désaccord sur les réseaux sociaux. "Le nouvel arrêté d'abattage du gouvernement, au-delà de l'affligeant, est scandaleux et irresponsable", a tweeté le porte-parole de l'organisme.

Pour rappel, chaque année est fixé, par arrêté ministériel, le nombre maximum de spécimens de loups (mâles ou femelles, jeunes ou adultes) dont la destruction est autorisée par les préfets. Pour la période 2016-2017, il était de 36 (arrêté du 5 juillet 2016). Mais deux arrêtés supplémentaires avaient à chaque fois autorisé l’élimination de deux autres loups, soit un total de 40.

Pour les défenseurs de la cause animale, ces tirs sont inutiles dans la mesure où, notamment, ils ne règlent pas la prédation sur les troupeaux domestiques. Fin mai dernier, dans un appel publié par FranceSoir, plus de 30 personnalités, dont Brigitte Bardot, Aymeric Caron, Pierre Athanase ou encore Paul Watson, avaient d'ailleurs demandé aux pouvoirs publics et aux politiques de ne plus céder aux lobbies de l’agriculture et de la chasse. Selon eux, "les dizaines de loups tués au cours de ces dernières années n’ont pas fait baisser la mortalité sur les troupeaux non ou mal protégés".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Au total, 40 loups pourront être abattus pour la période 2017-2018.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-