Macron: "nos défis sont immenses" face "aux nouveaux risques de la mondialisation"

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Macron: "nos défis sont immenses" face "aux nouveaux risques de la mondialisation"

Publié le 14/12/2016 à 09:18 - Mise à jour à 09:19
©Pascal Guyot/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

A Bordeaux, Emmanuel Macron a fait salle comble mardi soir à l'Athénée municipal. Le candidat à la présidentielle de 2017 a dit vouloir porter de nouvelles protections face au terrorisme, au chômage et aux inégalités qui explosent partout dans le monde: "un bouclier de sécurité, un bouclier social et un bouclier européen".

Emmanuel Macron, candidat à la présidentielle de 2017, a fait salle comble mardi 13 au soir à l'Athénée municipal à Bordeaux où il s'est posé en candidat protecteur face "aux défis de la mondialisation". Sur les terres d'Alain Juppé, évincé de l'élection présidentielle par François Fillon lors de la primaire de la droite, le fondateur du mouvement En marche! a rendu hommage au maire de Bordeaux et repris les grandes lignes de son discours de la Porte de Versailles, mais cette fois devant un auditoire moins nombreux, d'environ 500 personnes, alors que presque autant ont été refoulées à l'entrée faute de places.

"Nos défis sont immenses" face "aux nouveaux risques de la mondialisation et de la transition numérique et environnementale", a lancé en préambule l'ex-ministre de l'Economie. Face au terrorisme, au chômage, et aux "inégalités qui explosent partout dans le monde et en particulier dans nos sociétés développées", "je veux porter de nouvelles protections", a-t-il assuré. Des protections qui reposent, selon lui, sur trois "boucliers": "un bouclier de sécurité, un bouclier social et un bouclier européen".

Le "bouclier de sécurité", c'est le rétablissement "d'une vraie autorité républicaine", a-t-il dit, avec une nouvelle fois la promesse de l'embauche de 10.000 fonctionnaires de police et de gendarmerie. "Le bouclier social c'est la même protection pour les uns et les autres", "une protection juste, plus individuelle, plus personnelle" grâce notamment à une éducation mieux adaptée aux besoins "des quartiers les plus pauvres". Le bouclier social c'est aussi "repenser le droit au chômage et à la formation professionnelle" qu'il veut "réorganiser" au sein d'un "vrai service public".

Enfin, pour Emmanuel Macron, le troisième bouclier "c'est l'Europe!". "La désigner comme le seul coupable de tous nos maux c'est une erreur, car c'est le seul espace qui va nous protéger dans la mondialisation", a-t-il souligné, appelant de ses voeux une "relance de l'Europe" reposant sur un "axe franco-allemand fort".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


"Nos défis sont immenses" face "aux nouveaux risques de la mondialisation et de la transition numérique et environnementale", a déclaré Emmanuel Macron.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-