Macron suggère l'ouverture des plateformes VTC aux taxis

Macron suggère l'ouverture des plateformes VTC aux taxis

Publié le 28/01/2016 à 11:36 - Mise à jour à 11:39
©Charles Platiau/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Emmanuel Macron a suggéré ce jeudi l'ouverture des plateformes de géolocalisation VTC aux artisans taxis. Le ministre de l'Economie propose de les recevoir "mi-février" à son ministère lors d'une table ronde.

Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron a suggéré ce jeudi l'ouverture des plateformes de géolocalisation VTC aux artisans taxis qu'il propose de recevoir "mi-février" lors d'une table ronde.

"Je verrai les taxis et organiserai dans mon ministère une table ronde sur les questions du transport urbain, mi-février. J'entends les protestations, les désaccords. Je souhaite que l'on mette tout ça sur la table, que l'on trouve un terrain d'entente. Il y en a qui sont lésés de manière injuste et on trouvera des solutions", a déclaré Emmanuel Macron sur France Bleu Provence.

"On va renforcer les contrôles, pour s'assurer que les dispositions prévues par la loi Thévenoud sont bien appliquées partout et prendre en compte les signalements qui sont faits", a assuré le ministre qui est attendu dans les Bouches-du-Rhône dans l'après-midi. Personne n'a l'exclusivité de ces plateformes (de commande de VTC sur internet, NDLR), a-t-il par ailleurs expliqué. "Il faut qu'elles puissent s'ouvrir aux chauffeurs de taxis, c'est ce que je leur ai demandé", a-t-il poursuivi.

Cette proposition d'ouvrir les plateformes VTC aux taxis "fait partie de ce que je veux mettre sur la table de l'échange que, dans une quinzaine de jours, je souhaite avoir avec l'ensemble de la profession et de ses représentants". "Il faut que vous puissiez avoir aussi accès aux informations, aux clients qui sont sur ces grandes plateformes, et qu'elles ne soient pas exclusives à certains", a-t-il lancé à un auditeur, chauffeur de taxi, qui l'interrogeait.

"Donc je pense qu'il y a plein de moyens de faire respecter la loi et d'éviter la concurrence déloyale (...) et de faire que ces systèmes d'innovation, ces plateformes de géolocalisation et de commande par internet puissent être davantage ouvertes, et que celles et ceux qui sont taxis puissent en bénéficier", a-t-il insisté.

La semaine dernière, le directeur général d'Uber France, Thibaud Simphal, avait annoncé que son entreprise voulait ouvrir sa plateforme électronique de réservation aux chauffeurs de taxis, dans la foulée d'une décision du Conseil constitutionnel qui a estimé qu'un chauffeur de taxi pouvait aussi être conducteur de VTC.

Selon  Thibaud Simphal, il s'agirait de "permettre aux taxis d'être réservés sur une plateforme de VTC, en tant que VTC, en conduisant une voiture qui ne serait pas un taxi". Cette annonce avait été vécue comme une "provocation de plus" d'Uber pour les chauffeurs de taxis.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




"J'entends les protestations, les désaccords. Je souhaite que l'on mette tout ça sur la table, que l'on trouve un terrain d'entente", a déclaré Emmanuel Macron.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-