Macron: une majorité de Français ne croit ni au remaniement, ni au mea culpa

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 17 octobre 2018 - 23:02
Image
Le président Emmanuel Macron
Crédits
© Eric FEFERBERG / AFP/Archives
Les Français ne croient majoritairement pas au mea culpa ou au remaniement d'Emmanuel Macron.
© Eric FEFERBERG / AFP/Archives
Selon deux sondages parus ce mercredi, les Français ne croient majoritairement pas au mea culpa d'Emmanuel Macron, réalisé au soir du remaniement. Un remaniement qui selon les sondés n'aura d'ailleurs guère d'impact sur la politique du gouvernement.

Emmanuel Macron a choisi de s'exprimer devant les Français mardi 16 via une très solennelle "allocution du président de la République", au soir du remaniement qui s'est tant fait attendre. Une intervention durant laquelle il a marqué sa volonté de maintenir "le cap"  et consenti à un léger mea culpa.

"Ces derniers mois ont pu rendre moins perceptible (le) sens (de mon action) d'abord parce que parfois par ma détermination, ou mon parler vrai j'ai pu déranger ou choquer certains. Et j'entends les critiques", a-t-il déclaré. Evoquant, semble-t-il et sans la nommer, l'affaire Benalla, il a regretté la réapparition "de mœurs anciennes".

Voir: Nouveau gouvernement - plutôt qu'un remaniement, Macron tente un élargissemen

Un mea culpa que le chef de l'Etat a eu raison de faire pour 70% des Français, selon un sondage Elabe "L'opinion en direct" pour BFMTV. En revanche, ils sont presque aussi nombreux (65%) à ne pas croire en la sincérité d'Emmanuel Macron sur ce point, dont 34% "pas du tout".

Ces résultats sont très teintés des opinions politiques des sondés: " 83% des électeurs de Marine Le Pen et 72% de ceux de Jean-Luc Mélenchon estiment qu’il n’a pas été sincère. 63% des électeurs de François Fillon doutent également. Chez les électeurs de premier tour d’Emmanuel Macron, 66% croient à l'inverse en sa sincérité", précise la chaîne d'information.

Des rapports qui se retrouvent d'ailleurs dans un autre sondage (Odoxa pour Franceinfo et Le Figaro) concernant l'utilité du remaniement. Seuls les sympathisants LREM se sont majoritairement dits satisfaits de la nouvelle composition du gouvernement quand 60% des Français se disent insatisfaits. Et quelle que soit la proximité partisane, les sondés se sont majoritairement dits convaincus que ce gouvernement mènera "la même politique" (73% sur l'ensemble).

Emmanuel Macron semble donc confronté à une incapacité à faire croire en ce qui a pourtant été le coeur de sa candidature: la capacité à donnner un nouveau souffle à la vie politique française, et celle de réunir au-delà des clivages.

Lire aussi:

Macron met la pression sur le gouvernement remanié

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don