Malek Boutih: le député veut une offensive anti-racaille dans les banlieues

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 20 octobre 2016 - 17:55
Image
Malek Boutih a rendu à Manuel Valls un rapport sur les jeunes et le djihadisme en France.
Crédits
©Alain Robert/Sipa
L'ancien président de SOS Racisme a confirmé soutenir Manuel Valls plutôt que François Hollande dans la course à l'Élysée.
©Alain Robert/Sipa
Malek Boutih, invité de RTL ce jeudi, a affirmé vouloir voir une "offensive anti-racaille" menée par l'État dans les banlieues. Il a également déclaré qu'il ne soutiendra pas François Hollande en 2017 et vouloir pousser Manuel Valls à se présenter à la course à l'Élysée.

Malek Boutih, député PS de l'Essonne et ancien président de SOS Racisme, était l'invité de la matinale de RTL ce jeudi 20. Et les propos de ce soutien de Manuel Valls ont résonné dans la classe politique française. Suite à l'agression violente de quatre policiers à Viry-Châtillon le député a souhaité, au micro d'Yves Calvi, voir se mettre en place une "vraie offensive anti-racaille dans les banlieues françaises".

Malgré les moyens destinés aux forces de l'ordre et un renforcement de 9.000 fonctionnaires de police en France, le député Malek Boutih a déclaré: "ce n'est pas une question de moyens. Ce qui a changé, c'est le niveau de violence, le terrorisme, et cette frange de population qui veut tuer un policier".

Également en ligne de mire du député, apparu assez remonté, l'actuel président de la République qui n'aura pas son soutien. Malek Boutih a déclaré: "je ne connaissais pas personnellement François Hollande, mais il fait peut-être partie de ces gens qui ont beaucoup de qualités. Mais une fois dans l'épreuve et dans le match, il y autre chose qui apparaît. Je suis effondré, sincèrement, par la situation". Avant d'enchaîner à propos de la présence de François Hollande dans la course à l'Élysée par: "la question qui est posée, c'est quitte ou double. Sincèrement, moi je suis pour le quitte, pas le double".

En revanche un homme politique trouve grâce à ses yeux et il s'agit du Premier ministre. En effet, le député PS de l'Essonne entend "pousser" Manuel Valls à se présenter à l'Élysée car pour lui: "il y a non-assistance à gauche en danger".

 

À LIRE AUSSI

Image
Policiers agressés Viry-Châtillon hommage
Attaque de Viry-Châtillon: 500 policiers manifestent leur "ras-le-bol" sur les Champs-Elysées
Dix jours après l'attaque de Viry-Châtillon, environ 500 policiers ont perturbé la circulation sur le rond-point des Champs-Elysées vers 1 heure du matin avant de se d...
18 octobre 2016 - 10:07
Société
Image
Malek Boutih a rendu à Manuel Valls un rapport sur les jeunes et le djihadisme en France.
Malek Boutih: Marine Le Pen présidente en 2017? "C'est joué d'avance"
Le député PS Malek Boutih a estimé dimanche 25 que la victoire de Marine Le Pen à la présidentielle de 2017 est "jouée d'avance". "Dire que l'on préfère voir François ...
26 octobre 2015 - 09:41
Politique