Contre la "coronafolie", manifestation aux portes du ministère d'Olivier Véran

Contre la "coronafolie", manifestation aux portes du ministère d'Olivier Véran

Publié le 09/01/2021 à 21:40 - Mise à jour à 23:16
FranceSoir
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Benjamin Cauchy pour FranceSoir
-A +A

Près de 300 personnes se sont réunies ce samedi 9 janvier après-midi sous les fenêtres du ministère de la Santé à Paris pour dénoncer la "Coronafolie" et la "dictature sanitaire". Sous l'égide du mouvement Les Patriotes présidé par Florian Philippot, les "résistants", comme ils aiment à se définir, ont déployé drapeaux tricolores et pancartes pour le dixième samedi consécutif, observés à distance par les forces de l'ordre.

Après les effets de tribune des orateurs maison "Les Patriotes", Florian Philippot avait convié Patrick Mignon, ancien vice-Président de Debout La France et désormais porte-parole de VIA, la voie du peuple, mouvement de Jean-Frédéric Poisson à venir encourager les centaines de souverainistes groggy par le froid, mais pas par l'absence de convictions.

Citée, Karine Lacombe, récemment récompensée de la Légion d'honneur par le gouvernement, fut la première à essuyer les quolibets de la foule. L'archétype même de ces médecins télégéniques financés par les laboratoires pharmaceutiques qui aujourd'hui font offices d'épouvantails pour les manifestants du jour.

Gestion calamiteuse de la crise sanitaire, interdiction de la prescription de l'hydroxychloroquine, théorisation de la peur, politique vaccinale furent les prétextes idéaux pour "justifier la volonté de privation des libertés" comme raconte à qui veut l'entendre Bryan M., responsable départemental des Patriotes de l'Essonne. Derrière son masque rouge, il s'attelle à présenter les gens, à créér du lien.

Ils viennent de partout en France, mais aussi d'horizons militants divers. C'est là toute l'originalité de ce rassemblement. Ils sont antivaccins, anti-mondialistes de gauche et de droite, des "sans étiquette", des Gilets jaunes pacifiques, des identitaires, des représentants de DLF, des Patriotes bien sûr et des adhérents de la Cocarde Etudiante. Un creuset de souverainistes. Un échantillon du Parti Républicain à la française. Inédit. les manifestants revendiquent leur soutien à Trump, au professeur Raoult. Macron est dépeint comme un dictateur, l'opposition LR est nommée "fausse opposition complice" par Florian Philippot. Un exutoire à ciel ouvert, dédigitalisé, vivant.

Si les Français ne se soulèvent pas, ils seront asservis en esclavage, sans s'en rendre compte. Nous sommes des Résistants, et nous serons un rempart aux mondialistes"

déclame Florian Philippot sur sa tribune de fortune Place Laroque. La cause semble belle, les moyens semblent être une allégorie de David contre Goliath. Une heure comme une goutte d'eau. Ils se sont donnés rendez-vous pour samedi prochain, regonflés à bloc.

                                                                      

Auteur(s): Benjamin Cauchy pour FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Manifestation aux portes du ministère d'Olivier Véran

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-