Manuel Valls prêt à fermer des mosquées et à dissoudre des associations en lien avec l'islamisme radical

Manuel Valls prêt à fermer des mosquées et à dissoudre des associations en lien avec l'islamisme radical

Publié le 01/07/2015 à 16:55 - Mise à jour à 17:02
©Charles Platiau/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): MM
-A +A

Manuel Valls est monté au créneau pour annoncer les actions du gouvernement visant à lutter contre la menace du terrorisme islamique. Le Premier ministre a annoncé qu'il ferait fermer les mosquées et les associations en lien avec l'islamisme radical.

Tolérance zéro et fermeté, voilà le programme de Manuel Valls pour lutter contre l'islamisme radical en France. Le Premier ministre a annoncé qu'il était prêt à "fermer des mosquées" et à "dissoudre des associations" quand elles se montrent suspectes de sympathies ou de complicités avec l'islamisme radical et les visées djihadistes. "Toutes les solutions sont explorées et mises en œuvre pour entraver l'action des terroristes", a-t-il affirmé mardi lors de la séance des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale.

Et d'ajouter: "J'ai eu l'occasion de dire notre inquiétude sur la profusion des messages, notamment des Frères musulmans, en France et dans le monde, et sur notre profonde inquiétude et la nécessité d'agir contre le salafisme le plus radical".

Depuis la tribune du palais Bourbon, le locataire de Matignon a listé les mesures en vigueur pour lutter contre les groupes radicaux, outre les poursuites judiciaires: expulsion du territoire, déchéance de la nationalité française, interdiction d'entrée et de sortie du territoire, blocages de sites internet, suppressions de prestations sociales.

Parmi les mesures immédiatement mises en place se trouve un renforcement du plan Vigipirate par le biais d'un déploiement de militaires supplémentaires sur les lieux sensibles et des moyens supplémentaires alloués aux services de renseignement.

Revenant sur l'attentat en Isère de vendredi 26, Manuel Valls a fait valoir qu'il restait convaincu, "avec le ministre de l'Intérieur, que les moyens que nous donne cette loi (la loi sur le Renseignement, NDLR) auraient peut-être, et je suis prudent, permis de mieux savoir ce que préparait cet individu".

 

 

Auteur(s): MM

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Manuel Valls a présenté son plan pour lutter contre l'islamisme radical.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-