Marine Le Pen va emprunter 6 millions d'euros à son père (qu'elle a exclu du FN) pour financer sa campagne

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Marine Le Pen va emprunter 6 millions d'euros à son père (qu'elle a exclu du FN) pour financer sa campagne

Publié le 31/12/2016 à 14:48 - Mise à jour à 14:49
©Robert Pratta/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Si Marine Le Pen a exclu son père du Front national, il faut croire que son dernier ne lui en tient pas totalement grief: un futur prêt de Cotelec (le microparti de Jean-Marie Le Pen) pour la candidate FN a été confirmé.

Marine Le Pen, candidate à l'élection présidentielle, va emprunter pour sa campagne environ six millions d'euros à son père, Jean-Marie, qu'elle a exclu du Front national, a-t-on appris samedi 31 auprès de sources FN, confirmant une information du Parisien.

Mme Le Pen va emprunter environ "six millons d'euros à Jean-Marie Le Pen", via le microparti du fondateur du FN, Cotelec, "avec libération progressive des différentes tranches", a déclaré à l'AFP son directeur de campagne, David Rachline.

"Il n'y a rien de nouveau sous le soleil", a-t-il ajouté en assurant que cet accord "date d'il y a plusieurs mois".

L'accord porte sur "environ six millions d'euros", a confirmé un proche de Jean-Marie Le Pen.

M. Le Pen avait indiqué à l'automne avoir prêté cete somme au FN pour la présidentielle de 2017, une information que les dirigeants du parti refusaient jusqu'à présent de confirmer publiquement tout en reconnaissant des "discussions".

La semaine dernière, le trésorier du Front national Wallerand de Saint Just avait démenti des informations du Canard Enchaîné sur un nouveau prêt russe au FN de près de 28 millions d'euros en vue de la présidentielle de 2017.

"J’ai obtenu en septembre 2014 un prêt de 9 millions d’euros auprès d’une banque russe", avait-il rappelé. "Malheureusement depuis cette banque russe a déposé son bilan" et "depuis, il n’y a pas de contacts particuliers avec des organismes financiers russes", avait encore affirmé M. de Saint Just.

Nicolas Bay, secrétaire général du Front national, avait de son côté reconnu le 22 décembre qu'"à ce stade", le FN n'avait "pas encore trouvé l'ensemble du financement" pour les prochaines élections, y voyant la preuve que les banques françaises "ne jouent pas le jeu de la démocratie".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le père exclu prêtera à sa fille candidate 6 millions pour 2017.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-