Marisol Touraine contre la "banalisation du cannabis"

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Marisol Touraine contre la "banalisation du cannabis"

Publié le 21/11/2014 à 12:25 - Mise à jour à 15:07
©Capture d'écran YouTube BFM TV/RMC
PARTAGER :

Auteur(s): AS

-A +A

Le débat sur la légalisation du cannabis est relancé depuis la remise d'un rapport prônant sa légalisation sous contrôle de l'Etat à l'Assemblée nationale jeudi 20. La ministre de la Santé et des Affaires sociales, Marisol Touraine, s'est dite défavorable à une évolution dans ce sens ce vendredi 21.

La ministre de la Santé et des Affaires sociales, Marisol Touraine, était au micro de RMC-BFM TV ce vendredi 21. "Je lutte contre toutes les addictions. Je ne crois qu'il faille banaliser la consommation de cannabis" a-t-elle réagi face à la proposition d'une députée PS, jeudi 20, d'évoluer vers une légalisation du cannabis sous contrôle de l'Etat.

La députée Anne-Yvonne Le Dain avait expliqué sa démarche sur Europe 1."Il ne s'agit pas de vouloir faciliter l'usage d'une drogue. Il s'agit de prendre acte d'un fait. On a aujourd'hui un peu plus de 4,5 millions de personnes qui fument de temps en temps. C'est énorme".

"Je ne suis pas favorable à ce qu'on mette ce débat sur la table aujourd'hui. Nous avons besoin de stabilité, de cohérence. (…) Le débat aujourd'hui n'est pas à envoyer des messages de tolérance. Maintenons le droit tel qu'il est" a répondu par micro interposé la ministre de la Santé.

Marisol Touraine fait néanmoins un cas à part des salles de shoot. Pour elle "l'ouverture de salles de shoot ne banalise pas la consommation de drogue, ça essaye de guérir. Ce sont des gens qui sont très éloignés du système de santé et qui consomment de la drogue partout, même dans les bacs à sable. Le but est de les accompagner pour les amener à se soigner".

La loi de Santé portée par la ministre devrait être votée à l'Assemblée au premier semestre 2015. Et elle fait une large place à la prévention.

Le débat sur la légalisation du cannabis est récurrent à gauche. En 2012, deux ministres de François Hollande affirmaient publiquement leur volonté de voir dépénalisé le cannabis: l'écologiste Cécile Duflot (Logement) et le socialiste Vincent Peillon (Education). Pas question, avait alors répondu François Hollande. Le rapport parlementaire sur une dépénalisation sous contrôle de l'Etat remis ce jeudi 20 novembre pourrait remettre de l'huile sur le feu. 

Aujourd'hui, le délit d'usage du cannabis est sanctionné jusqu'à un an d'emprisonnement et 3.750 euros d'amende. 

Une légalisation du cannabis rapporterait plus d'1 milliard d'euros de taxes par an estimait en août l'économiste Pierre Kopp dans Le Monde.

 

 

 

Auteur(s): AS


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Marisol Touraine s'oppose à une légalisation du cannabis.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-