Marisol Touraine: "la vaccination est fondamentale!"

Auteur(s)
JmC
Publié le 01 août 2015 - 14:24
Image
Marisol Touraine.
Crédits
©Philippe Wojazer/Reuters
Marisol Touraine réaffirme la nécessité de la vaccination.
©Philippe Wojazer/Reuters
Faire vacciner ses enfants et les personnes fragiles reste indispensable, affirme Marisol Touraine face à la vague de défiance qui se manifeste contre la vaccination. La ministre de la Santé va organiser un débat national sur ce sujet, à l'automne.

Face à la défiance croissante de nombreux parents, Marisol Touraine rappelle que "la vaccination est fondamentale" et annonce, dans une interview au Parisien/Aujourd'hui en France ce samedi 1er août, un débat national sur la politique de vaccination à la rentrée.

"Cela peut sembler loin à certains, mais c'est grâce à elle que l'on a pu faire disparaître la polio par exemple, qui provoquait en moyenne 400 décès par an, jusque dans les années 1960", rappelle la ministre de la Santé.

A l'inverse, lorsque la vaccination recule, "certaines maladies reviennent. On l'a mesuré ce printemps encore, face à l'épidémie de rougeole qui s'est déclarée dans quatre écoles en Alsace, où des enfants n'étaient pas vaccinés", poursuit-elle.

La ministre reconnaît que la défiance vis à vis de la vaccination augmente en France, notamment depuis l'épidémie de grippe-A (H1N1) de 2009, "qui a incontestablement marqué un tournant". Cette défiance "prend également corps au sein d'une interrogation plus générale vis-à-vis des médicaments", souligne-t-elle, reconnaissant que "le doute est beaucoup plus élevé en France que dans la plupart des pays européens".

Dernier épisode en date de cette campagne anti-vaccins, 32 familles viennent de déposer une plainte auprès du tribunal de grande instance de Clermont-Ferrand contre le vaccin contre la méningite, Méningitec, du laboratoire américain Nuron Biotech. Elles se plaignent d'effets indésirables de ce vaccin, dont des lots défectueux avaient été rappelés en septembre 2014, mais qui seraient restés en vente pendant plus de trois mois.

"Les premières victimes du refus de vaccination sont les populations les plus fragiles, enfants, personnes âgées", selon Marisol Touraine, qui "souhaite que s'engage un débat public sur le sujet", à l'automne prochain. "Les modalités restent à fixer, mais il est capital qu'il y ait des échanges et des réponses aux questions des citoyens, dans une complète transparence. Ne rien cacher est la meilleure manière de combattre ceux qui jouent sur des peurs scientifiquement infondées".

 

À LIRE AUSSI

Image
Photo d'illustration du vaccin contre la grippe.
Une pétition anti-vaccin fait polémique, Marisol Touraine se veut rassurante
Une pétition anti-vaccination, qui dénonce les substances dangereuses du seul vaccin disponible contre le DTP, a vivement enflammé la Toile depuis sa publication. Face...
30 mai 2015 - 14:57
Société
Image
Vaccin Enfant Illustration
Vaccination obligatoire des enfants: la décision entre les mains du Conseil constitutionnel
Le Conseil constitutionnel examine à partir de ce mardi la validité de l'obligation pour les parents de faire vacciner leurs enfants contre certaines maladies. La ques...
10 mars 2015 - 18:28
Société
Image
Vaccin Enfant Illustration
Rougeole: épidémie inquiétante en Alsace, l'InVS rappelle l'importance de se faire vacciner
L'Institut de veille sanitaire (InVS) vient de tirer la sonnette d'alarme face à la recrudescence des cas de rougeole en France. Alors que près de 200 cas se sont décl...
03 juin 2015 - 14:21
Société

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.