Marseille: une tribune pour demander la "légalisation contrôlée" du cannabis

Marseille: une tribune pour demander la "légalisation contrôlée" du cannabis

Publié le 08/01/2017 à 13:55 - Mise à jour à 13:58
©Martijn/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

A quelques mois de la présidentielle, 150 Marseillais, dont les députés PS Patrick Mennucci et Marie-Alette Carlotti, ont signé une tribune dans le "JDD" dans laquelle ils demandent une "légalisation contrôlée" du cannabis. Les signataires ont l'espoir de mettre fin aux "trafics très organisés qui brassent des sommes considérables et gangrènent de nombreux quartiers".

Cent cinquante Marseillais, dont les députés PS Patrick Mennucci et Marie-Arlette Carlotti, ont signé une tribune publiée dans le Journal du dimanche pour une "légalisation contrôlée" du cannabis, déplorant notamment les ravages causés par le trafic dans une ville meurtrie par les règlements de compte. "Marseille souffre des dommages causés par la prohibition du cannabis. Nous voulons porter le changement et appeler à une politique plus efficace et plus humaine. C'est pourquoi nous lançons de Marseille cet appel à la France, pour que, dans la période électorale qui arrive, le débat sur la légalisation du cannabis soit ouvert", déclarent les signataires de cet appel.

Parmi ces derniers, les députés PS des Bouches-du-Rhône Carlotti et Mennucci --qui s'était déjà prononcé pour la légalisation du cannabis-- mais aussi des médecins, des enseignants, des sociologues, des artistes, deux magistrats retraités ou des policiers. "La prohibition du cannabis est un échec", affirme le texte. "Elle est directement responsable, chez nous, de réseaux, de trafics très organisés, qui brassent des sommes considérables et gangrènent de nombreux quartiers. Les règlements de comptes (...) sont très majoritairement liés au trafic de cannabis".

En 2016, les règlements de compte liés au narcobanditisme dans les Bouches-du-Rhône ont fait 27 morts par balle, contre 19 morts en 2015. Ce bilan atteignait les 30 morts au milieu des années 1980. "Nous, Marseillais, conscients du désastre que cause le trafic dans notre ville, appelons aujourd'hui à une légalisation contrôlée de la production, de la vente et de la consommation, telle qu'elle existe déjà dans plusieurs pays", conclut la tribune.

Parmi les "effets positifs" de la fin de la prohibition, le texte cite "la fin des réseaux mafieux qui prospèrent sur l'interdit, et qui tuent", des "économies substantielles", une "taxation légitime sur la vente qui ferait rentrer de l'argent dans les caisses de l'Etat" ou une "organisation nouvelle de la production qui créera des emplois dans l'agriculture".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Pour sauver Marseille du narcobanditisme, 150 personnalités de la ville ont demandé dans une tribune, publiée dans le "JDD", la légalisation contrôlée du cannabis.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-