Ménard souhaite créer une "garde biterroise" de bénévoles pour patrouiller dans Béziers

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Ménard souhaite créer une "garde biterroise" de bénévoles pour patrouiller dans Béziers

Publié le 01/12/2015 à 17:47 - Mise à jour à 18:23
©Alain Robert/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Le maire apparenté FN de Béziers lance un appel aux anciens policiers, gendarmes, militaires et pompiers pour venir en renfort de la police municipale afin de former "une garde biterroise".

Le maire de Béziers (Hérault), Robert Ménard, proche du Front national, a annoncé ce mardi la prochaine création d'une "garde biterroise", faite de bénévoles qui patrouilleront dans les rues de la ville pendant la durée de l'état d'urgence.

"Vous êtes ancien policier, ancien gendarme, ancien militaire, ancien pompier, rejoignez la garde biterroise", proclame une affiche qui sera placardée à partir de jeudi 3 dans la ville.

Cette "garde biterroise" ne sera pas armée, mais sera en contact radio avec le PC de la police municipale de Béziers, a expliqué Robert Ménard lors d'une conférence de presse. Le recrutement ne concernera "que des gens qui ont une expérience dans la sécurité", a-t-il précisé.

La "garde biterroise" sera chargée de signaler tout acte suspect, a expliqué la mairie, et a vocation à exister tant que l'état d'urgence sera maintenu. Elle effectuera des patrouilles pédestres et des gardes statiques devant les bâtiments publics et les écoles, a détaillé le maire de Béziers.

"La France vit des moments difficiles. C'est dans ce cadre que je me suis demandé comment renforcer la sécurité et comment aider la police municipale et nationale. J'ai donc décidé la mise en œuvre de la garde biterroise qui répond à la nécessité d'augmenter le nombre de patrouilles pour un meilleur quadrillage de Béziers", a déclaré M. Ménard.

"Il est inquiétant de mettre une tenue sur des bénévoles. Cela prouve à mon sens que Robert Ménard n'a pas assez d'hommes sur le terrain, alors qu'il s'est glorifié de l'efficacité de sa police", a réagi auprès de l'AFP Bruno Bartocetti, délégué régional du syndicat SGP Unité police.

"Même si cette situation est exceptionnelle, j'estime qu'il faut laisser les professionnels travailler. Une police doit fonctionner de manière statutaire et encadrée. Je crains que les retraités soient un peu en décalage par rapport à tout cela", a ajouté M. Bartocetti.

Depuis son élection à la mairie de Béziers en mars 2014, Robert Ménard a été à l'origine de plusieurs polémiques, notamment pour avoir annoncé le pourcentage d'élèves de confession musulmane dans les écoles publiques de sa ville, instauré un couvre-feu dans certains quartiers pour les mineurs de moins de 13 ans non accompagnés, ou organisé une campagne d'affichage faisant d'un pistolet le "nouvel ami" de la police municipale.

La semaine dernière, le maire a enjoint aux dirigeants des mosquées de sa ville de signer une "charte" en six points, leur demandant notamment de ne prêcher qu'en langue française.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Robert Ménard souhaite créer une "garde biterroise" de bénévoles pour patrouiller dans Béziers.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-