Midi-Languedoc: la consultation sur le nom de la région "ouverte à tous"

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Midi-Languedoc: la consultation sur le nom de la région "ouverte à tous"

Publié le 08/04/2016 à 08:01 - Mise à jour à 08:03
©SIG/ Gouvernement.fr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

La "consultation citoyenne" visant à déterminer le nouveau nom de la grande région Midi-Pyrénées/Languedoc-Roussillon sera "ouverte à tous", y compris à la "diaspora" régionale et aux lycéens et apprentis dans toute la France, a indiqué jeudi à l'AFP l'élu régional chargé de ce processus.

Un "comité du nom" composé de 30 personnalités, créé pour l'occasion, a arrêté mardi une liste de 8 noms et formulé des préconisations sur les conditions de la consultation qui doit avoir lieu au mois de mai. La pré-liste dressée par le comité, inspirée de propositions d'internautes, ne réserve pas de surprise, contrairement à ce qui a pu se passer dans d'autres régions: Languedoc, Languedoc-Pyrénées, Midi, Occitanie, Occitanie-Roussillon, Pays d'Oc, Pyrénées-Méditerranée et Terres d'Oc.

Le 15 avril, les élus doivent choisir "4 à 5 noms" dans cette liste et arrêter les modalités de la consultation qui suivra, a indiqué Fabrice Verdier, conseiller régional et député du Gard, chargé d'animer le processus de choix du nom. Le nom définitif doit être voté le 24 juin, avant proposition au gouvernement et au Conseil d’État.

La présidente socialiste, Carole Delga, "souhaite que la consultation soit la plus large possible", a indiqué M. Verdier. Elle serait ainsi "ouverte à tout le monde, aux gens qui vivent dans la région, mais aussi à notre diaspora, par exemple un restaurateur parti vivre à Paris mais qui est attaché à sa région". Les lycéens et apprentis seront aussi invités à participer.

La consultation, qui devrait se dérouler du 2 mai au 2 juin, se ferait par internet et sur format papier, via des coupons insérés dans la presse quotidienne régionale. Le "comité du nom" a proposé un formulaire par ordonnancement de choix "qui intéresse beaucoup" le conseil régional, permettant "d'aboutir à un ordre de préférence", a précisé l'élu.

Pour sécuriser le vote sur internet, un système avec un code de sécurité envoyé sur le téléphone portable sera mis en place, "comme pour les opérations bancaires", afin que le processus ne soit "entaché par aucune irrégularité", a-t-il ajouté.

Le conseil régional espèrent une participation de "centaines de milliers de personnes". "En dessous de 100.000, ce serait clairement un échec", indique M. Verdier. Suite à la réforme territoriale qui a fait passer le nombre de régions françaises de 22 à 13 régions, les nouvelles collectivités ont jusqu'au 1er juillet pour trouver un nom définitif à ces nouveaux territoires.

 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La "consultation citoyenne" visant à déterminer le nouveau nom de la grande région Midi-Pyrénées/Languedoc-Roussillon sera "ouverte à tous".

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-