La ministre Florence Parly s'exprime à l'Assemblée, François de Rugy coupe brusquement son micro (vidéo)

La ministre Florence Parly s'exprime à l'Assemblée, François de Rugy coupe brusquement son micro (vidéo)

Publié le 21/02/2018 à 18:46 - Mise à jour à 18:48
© Eric FEFERBERG / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Ce mercredi, lors de la séance des questions au gouvernement de l'Assemblée nationale, la ministre des Armées Florence Parly a brusquement été coupée par François de Rugy qui a éteint son micro. Un geste qui est très mal passé devant les députés.

François de Rugy, le président de l'Assemblée nationale, a la réputation d'être particulièrement à cheval sur la procédure et le temps de parole n'hésitant pas à couper brusquement le micro à ceux qui s'expriment dans l'hémicycle, y compris lorsqu'il s'agit de ministres.

Mais le choix d'interrompre ce mercredi 21 Florence Parly, la ministre des Armées, est mal passé auprès des parlementaires présents.

La ministre s'exprimait en effet en réponse à une question du député LREM Guillaume Gouffier-Cha. Elle détaillait les différents matériels dont allaient bientôt bénéficier les troupes françaises déployées en opérations. C'est à ce moment-là que le micro s'est brusquement coupé laissant la ministre pantoise. Immédiatement, les députés se mettent à siffler et à huer, y compris ceux de la majorité à laquelle appartient François de Rugy.

L'intervention de la ministre se faisait dans un climat difficile. Un peu plus tôt dans la journée, l'armée française venait de perdre deux nouveaux soldats, tués dans l'explosion d'un engin explosif improvisé dans la région d’Indelimane, près de Gao, au Mali. Florence Parly leur avait rendu hommage devant des députés debout.

Lire aussi: Alerte Info - Deux soldats français tués au Mali dans l'explosion d'un engin piégé [MAJ]

François de Rugy a d'ailleurs rapidement tenu à lever un malentendu face à la bronca: il n'a pas décompté le temps de parole lors de l'hommage. "Je tiens à vous dire, mes chers collègues, que le compteur est systématiquement arrêté lorsqu'il y a des hommages qui sont rendus et cela a été fait tout à l'heure" s'est-il justifié.

François de Rugy s'est déjà fait remarquer à plusieurs reprises pour quelques décisions de coupure de micros soudaines ou pour une gaffe lorsqu'il avait chuchoté dans son micro accidentellement, en juillet dernier, un "putain, il est chiant lui" à l'encontre du député communiste Jean-Paul Dufrègne.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




François de Rugy a coupé le micro en essayant de se justifier.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-