Municipales à Nice: Ciotti somme Estrosi de choisir entre LREM et LR

Municipales à Nice: Ciotti somme Estrosi de choisir entre LREM et LR

Publié le 31/07/2019 à 11:12 - Mise à jour à 11:26
© VALERY HACHE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Alors que Christian Estrosi aurait discuté d'une possible alliance avec LREM concernant les municipales de 2020 à Nice, son rival de toujours Eric Ciotti lui a adressé lundi 29 une lettre dénonçant ses rapprochements opportuns avec la majorité et lui demandant de choisir définitivement son camp.

Eric Ciotti a écrit lundi une lettre au vitriol à son meilleur ennemi Christian Estrosi, alors que celui-ci aurait sollicité le soutien de LREM pour les municipales de 2020. Un comportement qui pour le député des Alpes-Maritimes illustre le "pas de deux permanent" auquel se livre le maire de Nice depuis plusieurs années.

Dans ce courrier dévoilé par Le Figaro, Eric Ciotti ne mâche pas ses mots pour dénoncer un double jeu: "Au même moment ou vous sollicitiez l'investiture des LR, vous discutiez avec En Marche pour obtenir également l'investiture de ce mouvement. (…) Pour moi l'engagement politique exige de la sincérité, de la fidélité et de la clarté", lance-t-il.

Voir: Municipales 2020 - vers une candidature d'Estrosi sous l'étiquette LREM?

Et de lister les précédents appels du pied de Christian Estrosi au parti majoritaire, sous-entendant clairement des soutiens variables en fonction des vents dominants afin d'obtenir un poste en vue: "Depuis la veille du 1er tour des élections présidentielles 2017, vous n'avez cessé d'apporter un soutien explicite à la candidature puis à la politique d'Emmanuel Macron. (…) Seule exception, le soutien que vous avez affirmé à François Xavier Bellamy pour les élections européennes, au moment où celui-ci connaissait une forte progression dans les sondages. (…) Dès le lendemain (des européennes) vous appeliez de nouveau à une coalition avec En Marche, estimant que «des Républicains devaient rentrer au gouvernement». On peut aisément imaginer de qui il s'agit".

"On ne peut être en même temps En Marche et Républicains. (…) Si vous vous reconnaissez dans les orientations du pouvoir politique actuel, je vous invite à le rejoindre", écrit également Eric Ciotti.

Le député s'appuie sur un article du JDD paru samedi 27 et évoquant les contacts entre LREM, le MoDem et certaines figures LR des Alpes-Maritimes au premier plan desquelles Christian Estrosi. Inquiet de voir tomber Nice entre les mains du Rassemblement national, le parti majoritaire chercherait à créer une alliance de la droite et du centre, avec Christian Estrosi à sa tête.

"Christian Estrosi ne sollicite pas l’investiture d’En marche (et) souhaite que les partis politiques dont le sien laissent une totale liberté aux maires pour constituer leur liste", ont déclaré la députée LR des Alpes-Maritimes Marine Brenier et Dominique Estrosi-Sassone, sénatrice LR, toutes deux membres de la commission d'investiture des Républicains.

Les sondages semblent donner Christian Estrosi vainqueur dans presque tous les cas, à moins qu'il se retrouve coincé entre une liste LREM et une autre menée par un Eric Ciotti investi par Les Républicains. Dans ce cas-là, le député des Alpes-Maritimes aurait ses chances.

Lire aussi:

Municipales: entre LREM et le MoDem, le casse-tête des investitures

Nice: Philippe Vardon (RN), ancien du Bloc identitaire, candidat aux municipales

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Eric Ciotti a dénoncé le double jeu de Christian Estrosi dans une lettre au vitriol.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-