Myriam El Khomri: "L'inversion de la courbe du chômage est là"

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 27 septembre 2016 - 11:15
Image
Myriam El Khomri
Crédits
©MEIGNEUX/SIPA
"Les chiffres mensuels ne sont pas l'alpha et l'oméga de la politique qui est menée", a défendu Myriam El Khomri après la hausse du chômage constatée au mois d'août.
©MEIGNEUX/SIPA
Au lendemain de la publication des mauvais chiffres du chômage du mois d'août (+1,4%, soit 50.200 personnes), Myriam El Khomri était ce mardi l'invitée de Radio Classique. La ministre du Travail a souligné que cette hausse était notamment liée à une conjoncture particulière, insistant sur la tendance à la baisse du nombre de chômeurs depuis un an.

Les mauvais chiffres du chômage en août et François Hollande qui a conditionné sa candidature à une baisse "durable"

"La question du chômage a avant tout un aspect social".

"Le président de la République a dit qu'il prendrait sa décision à la fin de l'année. Les chiffres mensuels ne remettent pas en cause la trajectoire ou le chemin parcourus en la matière. Ce n'est pas moi qui le dit mais l'Insee. Le chômage est passé de 10,5% à 9,9% en un an".

"Derrière ces chiffres il y a des femmes et des hommes. En effet il y a eu un trou d'air au mois d'aout, il y a eu une saison touristique compliquée, mais les chiffres de septembre sont plus rassurants en la matière".

 

Des chiffres meilleurs chez nos voisins européens, plus de 600.000 chômeurs supplémentaires (catégorie A) depuis mai 2012 et des prévisions de croissance inquiétante

"Sur la comparaison européenne, il y a une chance pour notre pays qui est sa croissance démographique mais qui est un défi pour notre économie".

"La situation ne s'est pas aggravée avec François Hollande puisque depuis un an les indicateurs économiques sont meilleurs. Nous avons 140.000 créations nettes d'emplois alors que depuis des années nous détruisions de l'emploi. La conjoncture économique s'améliore. Des mesures conjoncturelles et structurelles ont été mises en œuvre".

"Les prévisions de croissance demeurent. D'autres n'y croyaient pas l'an dernier et elles ont été supérieures aux prévisions. L'Unédic est souvent pessimiste. La reprise économique est là, elle reste fragile".

 

Les violentes critiques de l'opposition

"Nicolas Sarkozy nous fait la leçon sur le plein emploi en oubliant qu'il a été président de la République. (Son quinquennat), c'est 600 milliards d'euros de dettes et 100.000 jeune chômeurs supplémentaires. Un peu de modestie".

"Les chiffres mensuels, qu'ils soient bons ou mauvais, il faut les regarder en tendance car on connaît des variations extrêmement fortes. L'inversion de la courbe, elle est là".

"Les chiffres mensuels ne sont pas l'alpha et l'oméga de la politique qui est menée".

" Ils sont décevants mais nous anticipions un ralentissement. Nous ne restons pas les bras ballants".

 

Le plan de 500.000 formations critiqué comme une méthode pour faire sortir des chômeurs des statistiques

"La formation doit aller à ceux qui en ont le plus besoin. Deux millions de chômeurs ont un niveau d'étude inférieur au bac et nous savons que ce sont eux qui restent durablement au chômage. Ce plan que nous faisons avec les régions (consiste à) regarder quelles sont les catégories non pourvues. Les formations ne dureront pas huit mois jusqu'à la fin du quinquennat. (Ces chômeurs) ne sortent pas des chiffres mais passent en catégorie D (dont les effectifs ont grossi de 5,3% en août, NDLR)".

 

Alstom

"Alain Vidalies travaille sur les commandes qui peuvent être données à cet entreprise. La restructuration ne peut pas se faire sans ni contre les salariés".

 

À LIRE AUSSI

Image
Un car de touristes passe près de l'Arc de triomphe à Paris.
Tourisme: intempéries, attentats, grèves et blocages pèsent sur la saison
Le début juin grisâtre, marqué par les inondations à Paris, témoigne d'une saison touristique qui s’annonce morose, déjà amputée d'une partie de ses résultats par les ...
03 juin 2016 - 19:52
Lifestyle
Image
Les bâtiments de l'Insee.
L'économie française n'a pas stagné mais baissé au deuxième trimestre
Selon l'Insee, l'économie française s'est finalement contractée au deuxième trimestre, le produit intérieur brut reculant de 0,1%. Cette annonce intervient à quelques ...
23 septembre 2016 - 12:55
Tendances éco
Image
Une file d'attente à Pole Emploi.
Chômage: recul marqué au deuxième trimestre selon l'Insee
Selon les normes du Bureau international du travail (BIT) le taux chômage en France s'établit à 9,6% pour le deuxième trimestre. Soit un recul de 0,3 point.Bonne surpr...
18 août 2016 - 11:24
Tendances éco