Mythologie: Laurent Wauquiez estime qu'Emmanuel Macron est plus Eole que Jupiter

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Mythologie: Laurent Wauquiez estime qu'Emmanuel Macron est plus Eole que Jupiter

Publié le 27/09/2017 à 11:44 - Mise à jour à 11:55
© PHILIPPE DESMAZES / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Ce n'est un secret pour personne, la personnalité "jupitérienne" du président de la République n'est guère du goût de Laurent Wauquiez, pressenti pour prendre la tête des Républicains en décembre prochain. Pas plus que la vision européenne du chef de l'Etat.

Le président du conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes ne s'en est d'ailleurs pas caché ce mercredi 27 au micro de Radio Classique. Interrogé sur le discours sur l"Europe prononcé par Emmanuel Macron mardi 26 à la Sorbone, l'élu LR a estimé "qu'il n'y a pas dans ce discours et derrière ce discours la moindre esquisse du début du commencement d'un travail en amont qui ait été fait avec nos partenaires pour le rendre possible". Et d'ajouter: "Angela Merkel dès lundi a fait une réponse d'ailleurs assez claire consistant à dire: écoutez, avant de faire un discours, mon jeune ami, on travaille".

Car ce que Laurent Wauqiiez déplore dans ce discours, c'est l'absence de concret: "On a brassé à peu près toutes les intentions d'une Europe fédérale, le président de la République a mis tout ça dans un discours et je crains qu'à l'arrivée il n'y ait absolument rien qui en sorte".  Et de se désoler de n'avoir rien entendu "sur les stratégies industrielles, et pour cause. Rien sur l'Europe de la recherche. Rien sur les infrastructures européennes".

Un argumentaire qui a permi à Laurent Wauquiez de lancer une pique "mythologique" à l'adresse du chef de l'Etat: "c'était pas un exercice de Jupiter, c'était plutôt Éole, dieu du vent". On notera à ce propos une légère erreur de l'ancien ministre, car si Jupiter est bien le dieu suprême du panthéon romai, Eole est le dieu du vent dans la mythologie... grecque. Aeolus aurait été plus juste.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Sur le discours de la Sorbonne d'Emmanuel Macron, Laurent Wauquiez a estimé que "c'était pas un exercice de Jupiter, c'était plutôt Éole, dieu du vent".

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-