"On ne peut pas garder 29% d'une communauté", tentée par la charia, estime Sarkozy

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

"On ne peut pas garder 29% d'une communauté", tentée par la charia, estime Sarkozy

Publié le 26/09/2016 à 11:53 - Mise à jour à 11:54
©Patrick Hertzog/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

S'appuyant une récente étude de l'Ifop, Nicolas Sarkozy a estimé ce lundi qu'on ne pouvait pas "garder" en France "29% d'une communauté qui se trouve tentée par la charia", taclant au passage son adversaire à la primaire de la droite, Alain Juppé.

Nicolas Sarkozy a réaffirmé ce lundi 26 son objectif d'"assimilation" de l'immigration, jugeant, en s'appuyant sur une récente étude de l'institut Montaigne, qu'on ne pouvait pas "garder" en France "29% d'une communauté qui se trouve tentée par la charia".

"La dernière étude d'une fondation privée, l'Institut Montaigne, est extrêmement préoccupante": "un quart des plus jeunes musulmans sont tentés par une forme de radicalité". "Il n'y a aucune hystérie là-dedans", a déclaré M. Sarkozy sur Europe 1.

"La réalité est là: l'intégration républicaine n'a pas fonctionné, ne fonctionne pas, il faut passer à l'assimilation. On ne peut pas garder 29% d'une communauté qui se trouve tentée par la charia, ou alors on est irresponsable", a poursuivi le candidat à l'Elysée via la primaire de la droite (20-27 novembre).

"Cet amalgame (entre musulmans et terroristes, ndlr) est scandaleux, mais tous les amalgames (le sont, ndlr)! Parce que l'hystérie que j’observe, c'est que quand on prononce le mot islam on est immédiatement accusé d'être islamophobe. C'est pas de l'hystérie ça?".

Une enquête de l'Ifop pour l'Institut Montaigne sur les Musulmans de France a distingué trois grands groupes, en fonction des pratiques des personnes sondées, de leur attachement à la laïcité, au port du voile ou à la viande halal. Le premier groupe, largement majoritaire avec 46%, compte des musulmans "soit totalement sécularisés, soit en train d'achever leur intégration" sans renier leur religion. Un deuxième groupe, représentant 25%, est plus pieux et plus identitaire tout en rejetant le voile intégral.

Le dernier groupe, que l'Ifop évalue à 28%, réunit des croyants qui ont "adopté un système de valeurs clairement opposé aux valeurs de la République", s'affirmant "en marge de la société". Les jeunes, les moins insérés dans l'emploi et les convertis sont les plus disposés à adhérer à ce modèle, jusqu'à 50%.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




S'appuyant une récente étude de l'Ifop, Nicolas Sarkozy a estimé ce lundi qu'on ne pouvait pas "garder" en France "29% d'une communauté qui se trouve tentée par la charia".

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-