"Ni Dieu, ni maître, ni Mélenchon": heurts entre militants radicaux et partisans de la France insoumise en marge de la manifestation

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

"Ni Dieu, ni maître, ni Mélenchon": heurts entre militants radicaux et partisans de la France insoumise en marge de la manifestation

Publié le 23/09/2017 à 17:25 - Mise à jour à 17:28
©Jean-Sébastien Evrard/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

En marge de la manifestation de samedi organisée par la France insoumise, des heurts ont été rapportés place de la République. Des "black blocs" ont participé à l'événement après avoir relayé des appels sur Internet.

C'est un journaliste de l'Agence France –Presse qui rapporte les faits: des heurts ont éclaté ce samedi 23 en marge de la manifestation initiée par la France insoumise et Jean-Luc Mélenchon. C'est sur la place de la République à Paris, à l'arrivée du cortège qui s'est ébranlé vers 15h de la place de la Bastille, que les faits se sont produits.

Alors que le dirigeant de la France insoumise devait prononcer un discours aux alentours de 17h, quelques dizaines de "black blocs", des militants autonomes et radicaux, se sont précipités vers la scène où ils ont arraché des affiches de la France insoumise. Quelques projectiles ont également volé sur l'estrade.

Des coups ont été échangés entre ces militants vêtus de noir et le visage dissimulé, et les partisans de Jean-Luc Mélenchon. L'altercation a cependant été brève selon le journaliste de l'AFP.

En marge du cortège, des groupes de militants radicaux scandaient des slogans comme "Ni Dieu, ni maître... ni Mélenchon". Avant la manifestation, annoncée de longue date, Internet et les réseaux sociaux ont relayé des messages appelant les "black blocs" à participer au cortège pour montrer qu'ils sont "les vrais insoumis".

La France insoumise espère une participation d'au-moins 130.000 personnes, équivalente à la "Marche pour la République" qui s'était tenue le 18 mars. Bien que pilotée par le parti de Jean-Luc Mélenchon, la manifestation réunissait des personnalités comme Pierre Laurent (PCF) ou Benoît Hamon (ex-PS) qui étaient présents dans le cortège des manifestants.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Des "black blocs" (ici en 2016) se sont intégrés à la manifestation.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-