"Ni Dieu, ni maître, ni Mélenchon": heurts entre militants radicaux et partisans de la France insoumise en marge de la manifestation

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 23 septembre 2017 - 19:25
Image
Des manifestants contre la loi Travail visés par des grenades lacrymogènes
Crédits
©Jean-Sébastien Evrard/AFP
Des "black blocs" (ici en 2016) se sont intégrés à la manifestation.
©Jean-Sébastien Evrard/AFP
En marge de la manifestation de samedi organisée par la France insoumise, des heurts ont été rapportés place de la République. Des "black blocs" ont participé à l'événement après avoir relayé des appels sur Internet.

C'est un journaliste de l'Agence France –Presse qui rapporte les faits: des heurts ont éclaté ce samedi 23 en marge de la manifestation initiée par la France insoumise et Jean-Luc Mélenchon. C'est sur la place de la République à Paris, à l'arrivée du cortège qui s'est ébranlé vers 15h de la place de la Bastille, que les faits se sont produits.

Alors que le dirigeant de la France insoumise devait prononcer un discours aux alentours de 17h, quelques dizaines de "black blocs", des militants autonomes et radicaux, se sont précipités vers la scène où ils ont arraché des affiches de la France insoumise. Quelques projectiles ont également volé sur l'estrade.

Des coups ont été échangés entre ces militants vêtus de noir et le visage dissimulé, et les partisans de Jean-Luc Mélenchon. L'altercation a cependant été brève selon le journaliste de l'AFP.

En marge du cortège, des groupes de militants radicaux scandaient des slogans comme "Ni Dieu, ni maître... ni Mélenchon". Avant la manifestation, annoncée de longue date, Internet et les réseaux sociaux ont relayé des messages appelant les "black blocs" à participer au cortège pour montrer qu'ils sont "les vrais insoumis".

La France insoumise espère une participation d'au-moins 130.000 personnes, équivalente à la "Marche pour la République" qui s'était tenue le 18 mars. Bien que pilotée par le parti de Jean-Luc Mélenchon, la manifestation réunissait des personnalités comme Pierre Laurent (PCF) ou Benoît Hamon (ex-PS) qui étaient présents dans le cortège des manifestants.

À LIRE AUSSI

Image
 Les CRS ont chargé les manifestants à Nantes comme à Toulouse ce samedi 21.
Loi Travail: les policiers manifestent pour réclamer "plus de fermeté" contre les casseurs
Les policiers sont appelés à manifester mercredi midi en France pour dénoncer la "haine anti-flics", une première survenant après deux mois d'affrontements parfois vio...
18 mai 2016 - 08:51
Politique
Image
Jean-Luc Mélenchon (centre) et des militants de La France Insoumise à Marseille le 27 août 2017
Mélenchon mobilise dans la rue contre le "coup d'Etat social" de Macron
Sous le soleil et en scandant "Résistance", des milliers de personnes ont défilé samedi après-midi à Paris, à l'appel de Jean-Luc Mélenchon, pour dire non au "coup d'E...
23 septembre 2017 - 06:00
Politique

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.