Nicolas Bay propose de nationaliser le PSG pour "empêcher le Qatar d'être majoritaire" dans le club

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Nicolas Bay propose de nationaliser le PSG pour "empêcher le Qatar d'être majoritaire" dans le club

Publié le 06/06/2017 à 10:53 - Mise à jour à 11:48
© Benjamin CREMEL / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Invité de FranceInfo, le secrétaire général du FN, Nicolas Bay, a proposé de nationaliser le PSG car "ça aurait une valeur symbolique". Sa proposition a fait rire sur le plateau mais aussi sur les réseaux sociaux.

Le Qatar, accusé de soutenir le terrorisme par plusieurs pays du Moyen-Orient, est en pleine crise diplomatique. Interrogé sur le cas précis du Paris-Saint-Germain, détenu majoritairement pas les Qataris, Nicolas Bay, secrétaire général du Front National, a proposé sur France Info une nationalisation du club parisien. Cette déclaration a bien fait rire les personnes présentes sur le plateau, avant que Nicolas Bay se ravise et propose de "faire entrer des capitaux privés qui vont équilibrer et empêcher le Qatar d'être majoritaire dans le PSG"

 

Sur les réseaux sociaux, l'idée de nationaliser le PSG a bien fait rire les internautes, depuis le passage du secrétaire général du FN sur France Info, la twittosphère s'en donne à cœur joie. 

 

Alors que l'Arabie saoudite, Bahreïn, les Emirats arabes unis, l'Egypte et le Yémen  ont rompus lundi dernier leurs relations avec le Qatar, le Front National a annoncé qu'il souhaitait que la France fasse de même. Florian Philippot a d'ailleurs déclaré dans un communiqué, "Il est temps d’en finir avec la bienveillance des milieux autorisés français pour le Qatar. Ce pays est dangereux et doit être traité comme tel dans la lutte contre le terrorisme islamiste", et a ajouté, "cette décision donne pleinement raison à nos analyses et aux alertes que nous avons à de nombreuses reprises lancées ces dernières années". Accusé de "soutenir le terrorisme", la frontière avec l'Arabie Saoudite, la chaine de télévision qatarie Al-Jazeera, certaines lignes aériennes et voies maritimes ont été fermées. Le Qatar se retrouve petit à petit, isolé de la scène internationale.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le secrétaire général du FN, Nicolas Bay, a proposé sur FranceInfo de nationaliser le PSG, provoquant rires et moqueries.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-