Nicolas Dupont-Aignan choisit une photo de Londres pour son site des "Amoureux de la France" (vidéo)

Nicolas Dupont-Aignan choisit une photo de Londres pour son site des "Amoureux de la France" (vidéo)

Publié le 19/10/2017 à 17:13 - Mise à jour à 17:39
© Patrick KOVARIK / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Nicolas Dupont-Aignan lancera prochainement un site participatif pour créer un programme commun à la droite, ainsi qu'au FN et aux Républicains de Laurent Wauquiez. Comme photo d'illustration pour sont site "les amoureux de la France", il a choisi une photo... d'une rue de Londres.

Après la désillusion de l'élection présidentielle, où il était arrivé sixième puis avait espéré devenir le Premier ministre de Marine Le Pen avant que celle-ci n'échoue elle-même, Nicolas Dupont-Aignan a enfin trouvé un nouveau projet. Le président de DLF veut réunir la droite autour d'un programme commun.

Des Républicains de Laurent Wauquiez, qui se refuse pourtant à toute alliance, au nouveau FN de Marine Le Pen, Nicolas Dupont-Aignan veut frapper fort et devenir le rassembleur d'une droite (au sens large du terme) divisée.

Pour cela, il lancera le 25 octobre un site participatif où les volontaires pourront partager leurs idées: lesamoureuxdelafrance.fr. Seule une photo est pour l'instant disponible puisque la plateforme n'est pas encore ouverte. Et selon l'émission Quotidien du mercredi 18, le cliché a été pris... à Oxford Street, en plein centre ville de Londres.

Les journalistes du programme ont en effet découvert la même photo sur le site de la banque d'images 123RF. Sur la plateforme éditée par Debout la France, le parti du député de l'Essonne, l'image a quelque peut été modifiée mais les ressemblances sont beaucoup trop nombreuses pour croire à une coïncidence.

Les hommes politiques se font souvent épingler par des choix de photos malencontreux. Lors de l'élection présidentielle 2012, c'est Nicolas Sarkozy qui avait été critiqué pour son affiche de campagne. Le président sortant posait alors en biais à côté de son slogan "Une France forte" et devant... la mer Egée en Grèce.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Nicolas Dupont-Aignan voudrait rassembler la droite autour d'un programme commun.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-