Nouvel An: Le Drian sur le porte-avions Charles-de-Gaulle dans le Golfe

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Nouvel An: Le Drian sur le porte-avions Charles-de-Gaulle dans le Golfe

Publié le 31/12/2015 à 13:43 - Mise à jour à 13:46
©Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian sera sur le porte-avions "Charles-de-Gaulle" pour la nuit de la Saint-Sylvestre. Le fleuron de l'armée française, déployé en Méditerranée, est en première ligne contre les djihadistes de Daech.

Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian se rendra sur le porte-avions Charles-de-Gaulle, stationné dans le Golfe, ce jeudi 31 à l'occasion du Nouvel An, après une visite mercredi 30 aux soldats déployés dans Paris.

"Ce sera la première fois que je me rendrai sur le porte-avions pour le 1er de l'An. L'année dernière j'étais à N'djamena, l'année d'avant au Mali. Je vais tous les ans fêter les fêtes de fin d'année avec des soldats parce que je pense que c'est ma place", a-t-il dit à l'issue d'une rencontre avec des militaires dans les rues de Paris. Le Charles-de-Gaulle, qui a appareillé le 18 novembre de Toulon (Var) peu après les attentats de Paris, a d'abord été déployé en Méditerranée Orientale puis dans le Golfe pour intensifier les frappes françaises contre Daech en Irak et Syrie.

Lors d'un déplacement de plusieurs jours, Jean-Yves Le Drian rendra aussi visite à des pilotes et des légionnaires français stationnés au Moyen-Orient dans le cadre de la lutte contre l'EI. L'aviation française dispose d'une base aux Emirats arabes unis et d'une autre en Jordanie, où sont stationnés respectivement six avions de chasse Rafale et six Mirage 2000. La 13e demi-brigade de la Légion étrangère (DBLE), basée aux Emirats arabes unis, assure la formation de soldats d'élite de l'Iraki Counter Terrorism Service (ICTS) en Irak.

Avant cette traditionnelle visite de fin d'année aux troupes, le ministre s'est rendu sur le "front" de l'opération Sentinelle à Paris. Cette opération mobilise 10.000 militaires sur le territoire national - dont 6.500 en Ile-de-France et 2.500 dans Paris intramuros -depuis les attentats de janvier et novembre.

"Jamais il n'y a eu autant d'éléments mobilisés pour la sécurité des Français. L'opération Sentinelle est la plus importante que mènent aujourd'hui les forces armées, mais c'est le même combat, le même ennemi" que celui des opérations extérieures, a dit M. Le Drian dans une allusion à la menace djihadiste.

L'opération Chammal mobilise 3.500 militaires contre l'EI au Moyen-Orient, tout comme Barkhane contre les groupes djihadistes sévissant au Sahel.

Jean-Yves Le Drian a rencontré des soldats -notamment des légionnaires de Nîmes et de Carpiagne-, déployés autour du Marché des Noël sur les Champs-Elysées, de la cathédrale Notre-Dame ou de la Place de la Bourse. "Tous les moyens sont mis en œuvre pour que les fêtes se déroulent bien mais il faut rester extrêmement vigilant, les menaces sont toujours là (..) Cette vigilance n'empêche pas de réveillonner", a noté M. Le Drian.

Les militaires assurent désormais pour l'essentiel des patrouilles, à pied ou en voiture, et non plus des gardes statiques devant des sites sensibles (synagogues, internats communautaires..) comme au lendemain des attentats de janvier.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le "Charles-de-Gaule" a été déployé dans le golf persique pour intensifier les frappes françaises contre Daech en Irak et Syrie.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-