Nouvelle-Calédonie : "Covid free" mais quand même sous obligation vaccinale

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Nouvelle-Calédonie : "Covid free" mais quand même sous obligation vaccinale

Publié le 14/09/2021 à 13:24 - Mise à jour à 13:25
Pixabay / FS
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Jeudi 3 septembre, en Nouvelle-Calédonie, rare territoire français à être considéré comme "covid free", l'obligation vaccinale des majeurs a été votée.

D'abord attachée aux îles, pour lesquelles l'économie du tourisme est primordiale, cette étiquette "covid free" suggérait des chiffres très bas concernant l'épidémie, ce qui se voulait rassurant pour les voyageurs étrangers. En effet, depuis mars 2020, le gouvernement de Nouvelle-Calédonie a recensé 1 286 cas positifs et quatre décès.

Alors pourquoi une obligation vaccinale ? Depuis l'été 2021, la Nouvelle-Calédonie fait face à une augmentation des cas positifs. Notons que cette envolée des cas date essentiellement du début septembre (1 150 enregistrés depuis le 06/09). Notons aussi que trois jours plus tôt, au sein d'une population assez réticente (28 % de vaccinés), le vaccin était rendu obligatoire.

En effet, ce sont les onze membres de la commission permanente du Congrès de Nouméa qui ont pris cette décision à l'unanimité, faisant de l'île le quatrième territoire au monde à imposer la vaccination officiellement.

Un paradoxe forcé ?

Pour le moment et vraisemblablement jusqu'au 31 décembre, pas de peine encourue pour les récalcitrants. Ensuite, les professions en première ligne encourront une amende de 175 000 francs, soit 1 466,50 euros. Cela étant dit, les réactions sont vives et l'incompréhension règne parmi les internautes :

Seulement, ce statut de "covid free" ne protège pas le territoire des décisions gouvernementales. Depuis le mardi 7 septembre, en plus de l'obligation vaccinale, la Nouvelle-Calédonie est retournée à un confinement strict pour trois cas de covid-19 seulement.

Plus généralement, l'obligation vaccinale avait déjà été votée en Polynésie fin août. Aussi, depuis le 5 septembre, des pompiers de la métropole ont été appelés en renfort pour accélérer la vaccination. Après les territoires d'outre-mer, nombreux sont ceux qui anticipent l'arrivée de cette obligation en métropole. Déjà, le parti socialiste a déposé une proposition de loi allant dans ce sens, le 2 septembre au Sénat.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Vaccin obligatoire, alerte rouge !

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-