Horaires des élections législatives: voter après 20h, c'est possible

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Horaires des élections législatives: voter après 20h, c'est possible

Publié le 11/06/2017 à 17:15 - Mise à jour à 17:19
©Jason Alden/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Ouverts depuis 8h ce matin les 67.000 bureaux de vote installés pour les élections législatives 2017 fermeront progressivement à partir de 18h, pour la plupart, et jusqu'à 19h ou 20h, dans les grandes villes. Pour autant voter après 20h est bien possible. Mode d'emploi.

DERNIERE MINUTE - Après avoir bien profité de votre dimanche ensoleillé, ou avoir hésité à vous déplacer, c'est décidé: vous allez voter pour le premier tour des législatives de ce dimanche! Sauf qu'il est déjà tard, qu'il faut encore que vous sortiez le chien, rangiez un peu la maison, appeliez tatie Sylvie... Bref, que votre bureau de vote ferme à 18h, 19h ou 20h, selon votre commune (voir à ce propos notre article sur les horaires d'ouverture des bureaux en cliquant ici), ça va être compliqué d'arriver à l'heure!

Qu'à cela ne tienne, sachez qu'il est possible de voter même après la fermeture de votre bureau. En effet, le code électoral prévoit qu'un électeur ayant franchi la porte, ou qui était dans la file d'attente, avant la fermeture peut tout à fait glisser son bulletin dans l'urne même après l'heure fatidique. Voter après 20h est donc bel et bien possible.

Mais vous l'aurez compris: il vous faudra pour cela vous fendre d'un petit sprint dans la dernière ligne droite afin d'intégrer la file d'attente juste avant 20h (ou 18h, ou 19h). Ecourtez donc un peu votre appel à votre tata chérie.

Participation, réactions, rebondissements: suivez en direct la journée électorale du premier tour des élections législatives 2017 en cliquant ICI

Des premiers résultats du premier tour sont déjà disponibles, cliquer ICI

Un peu plus de 47 millions de Français sont appelés aux urnes ces dimanches 11 et 18 juin dans les 577 circonscriptions de métropole, d'outre-mer et de l'étranger pour départager les 7.882 candidats à un siège à l'Assemblée nationale. Un nombre sensiblement supérieur à celui des législatives de 2012 auxquelles 6.603 aspirants députés étaient en lice.

Les sondages prédisent une majorité plus que confortable pour Emmanuel Macron, qui aurait ainsi les mains libres pour mener sa politique. Le nouveau président pourrait voir près -plus?- de 400 députés étiquetés à ses couleurs entrer au Palais Bourbon. Un raz-de-marée presque sans équivalent sous la Ve République, comparable au plébiscite en faveur du général De Gaulle en juin 1968. Les perdants annoncés, du PS à LR en passant par la France insoumise de Jean-Luc Mélenchon, misent toutefois sur un sursaut de leurs électorats respectifs, voire sur une abstention record qui pourrait rebattre les cartes.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Voter aux législatives même après la fermeture de son bureau de vote, c'est possible.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-