Parlement européen: Marine Le Pen refuse de payer les 340.000 euros, son salaire amputé dès février

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Parlement européen: Marine Le Pen refuse de payer les 340.000 euros, son salaire amputé dès février

Publié le 01/02/2017 à 14:38 - Mise à jour à 14:39
©Jean-Philippe Ksiazek/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Marine Le Pen, qui devait payer 298.400 euros avant mardi soir minuit, pour des salaires indûment versés à une assistante parlementaire, a refusé de se soumettre au Parlement européen. Ce dernier va donc ponctionner ses revenus dès février.

Puisque Marine Le Pen a refusé de payer l'amende de 298.400 euros avec mardi 31 janvier au soir, le Parlement européen a mis ses menaces à exécution. A partir du mois de février, la présidente du Front national aura donc des retenues sur son salaire, et ce jusqu'au recouvrement complet des sommes liées à l'emploi d'une assistante parlementaire jugées indues, a-t-on appris ce mercredi 1er février de source parlementaire à Bruxelles.

Mardi soir, la candidate du FN à la présidentielle française a rejeté la demande de recouvrement portant sur environ 298.400 euros à quelques heures de son échéance fixée au 31 janvier.

Le Parlement européen, qui s'appuie sur une enquête de l'Olaf, l'organisme antifraude de l'UE, considère que le salaire de Catherine Griset, embauchée comme assistante parlementaire pour le mandat européen de Mme Le Pen entre 2010 et 2016, n'était pas justifiée car elle aurait travaillé uniquement pour le Front national (extrême droite) en France.

Les salaires des eurodéputés étant payés le 15 du mois, l'amputation de moitié de la paye de Mme Le Pen devrait commencer mi-février, a précisé à l'AFP cette source au Parlement. Une lettre du comptable du Parlement lui sera envoyée pour lui signaler.

Pour le recouvrement des sommes réclamées, le Parlement effectue une retenue de 50% du salaire, 100% des indemnités de frais généraux et 50% des indemnités journalières.

Les indemnités ayant déjà été versées pour février, les retenues commenceront en mars, selon la source. Au total, le Parlement pourrait recouvrer plus de 8.000 euros par mois.

La source souligne qu'il ne s'agit pas de "sanction" mais d'un remboursement, ajoutant que la procédure a été suivie à la lettre dans le dossier. Marine Le Pen ou ses représentants ont eu "de nombreuses occasions" de s'expliquer, selon elle.

Outre Mme Griset, les sommes perçues pour rémunérer également comme assistant Thierry Légier, son garde du corps, font aussi l'objet d'une procédure de recouvrement, qui devrait débuter ultérieurement, pour un montant de plus de 41.500 euros. La présidente du FN doit donc 340.000 euros au total.

Interrogée par l'AFP, Mme Le Pen avait répondu: "Pour rembourser, il faudrait que je les ai perçues (les sommes, ndlr), mais je ne m'appelle pas François Fillon", lui-même faisant l'objet d'une enquête sur des soupçons d'emplois fictifs concernant son épouse Penelope, employée comme assistante parlementaire."Ce combat mené contre nous par le Parlement européen est un combat politique", a dénoncé Mme Le Pen, lors de l'émission Questions d'Info (LCP-AFP-Le Monde-France Info).

Catherine Griset "a tout démontré, qu'elle était logée chez un autre assistant parlementaire, qu'elle badgeait, qu'elle s'était enregistrée auprès du fisc, elle a démontré l'intégralité de cela (...). Elle était aussi à Bruxelles, elle était aussi en France quand je le décidais, car c'est moi qui décide où mener le combat contre l'Union européenne", a ajouté la candidate à la présidentielle.

Le chef de file du principal parti représenté au Parlement européen, le PPE (droite), Manfred Weber, a dénoncé mercredi des accusations "scandaleuses et infondées" portées par Marine Le Pen contre le Parlement européen.

"Le règlement du Parlement européen relatif au statut et à la rémunération des collaborateurs s'applique à l'ensemble des 751 députés européens siégeant au Parlement européen, sans exception. Mais Marine Le Pen semble se considérer au-dessus des règles. Cela montre la vraie nature du Front National", a-t-il accusé dans un communiqué.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Marine Le Pen n'a pas versé les 298.400 euros au Parlement européen avant minuit mardi soir. Elle est donc pénalisée. Il lui reste également 41.500 euros à rembourser pour l'emploi de son garde du corps.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-