Patrick et Isabelle Balkany - Fraude, corruption, gestion, des affaires en pagaille

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Patrick et Isabelle Balkany - Fraude, corruption, gestion, des affaires en pagaille

Publié le 10/11/2017 à 12:21 - Mise à jour à 12:32
© LIONEL BONAVENTURE/AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

La Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) a saisi la justice sur les déclarations de patrimoine Patrick Balkany, soupçonné d'avoir dissimulé avec son épouse Isabelle des millions d'euros au fisc. Il s'agit de la plus vaste affaire concernant le couple, qui en a connu bien d'autres.

Patrick et Isabelle Balkany sont loin d'en avoir fini avec les affaires. La Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) a annoncé jeudi 9 avoir saisi la justice sur la déclaration de patrimoine Patrick Balkany en raison d'un "doute sérieux" sur sa "sincérité".

La suite d'une tentaculaire affaire concernant le patrimoine du maire de Levallois-Perret et de son épouse, suspectés d'avoir dissimulé plusieurs millions d'euros au fisc. Le Parquet national financier soupçonne le couple d'avoir eu recours à des montages sophistiqués via des sociétés écrans à l'étranger pour dissimuler au fisc deux propriétés sur l’île de Saint-Martin et au Maroc, deux biens saisis par les juges.

La justice soupçonne par ailleurs Alexandre Balkany d'avoir aidé ses parents à dissimuler au fisc la possession du riad. Les investigations ont permis de mettre au jour au moins sept sociétés et fondations offshore créées entre 1986 et 2014 dans plusieurs paradis fiscaux.

Mais cette affaire est loin d'être la seule dans laquelle le nom des Balkany est cité.

Le maire de Levallois-Perret a également été pointé du doigt par la Chambre régionale des comptes (CRC), puis par la Cour des comptes pour sa gestion des finances de la ville. Dans un rapport de 2016, la CRC d'Ile-de-France qualifiait les comptes municipaux comme "ni sincères, ni réguliers", viciés à hauteur de 117 millions d'euros, entre 2007 et 2013. Début 2017, la Cour des comptes évoquait une des relations "largement opaques" entre la ville et des entreprises et associations. Un système "générateur d'irrégularités et de dérives".

Patrick Balkany a également été visé par une enquête ouverte en janvier 2015 pour corruption d'agent public étranger. Il était soupçonné d'avoir aidé un industriel belge à décrocher un contrat de 500 millions de dollars avec la Namibie, en échange d'une commission de cinq millions d'euros.

Une autre enquête pour abus de faiblesse avait également été ouverte en juin 2016. En cause, le mariage d'une proche du couple -célébré par Patrick Balkany sa femme étant témoin- avec un homme dont la propriété immobilière était convoitée.  

Des plaintes contre X, concernant indirectement les époux Balkany avaient également été déposées ces dernières années concernant des suspicions de favoritisme portant sur un marché public de 39,8 millions d'euros, ou dans le cadre des relations entre la commune et la fameuse société Bygmalion.

Ces affaires n'ont cependant pas entraîné de condamnation pour Patrick Balkany. Il a déjà été condamné à deux reprises. Une première fois en 1996 pour avoir employé à son bénéfice personnel des agents municipaux, une seconde fois en 2016 pour diffamation à l'encontre de son principal opposant. Accusé de trafic d'influence dans l'affaire des HLM des Hauts-de-Seine, il avait finalement été relaxé en 2005.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le nom des époux Balkany revient dans de nombreuses affaires depuis des années.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-