L'avocat Robert Bourgi reconnaît avoir offert des costumes de luxe à François Fillon

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

L'avocat Robert Bourgi reconnaît avoir offert des costumes de luxe à François Fillon

Publié le 17/03/2017 à 16:18 - Mise à jour à 18:09
©JOHANNA LEGUERRE/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Le "JDD" révélait dimanche que François Fillon s'était vu offrir des costumes de luxe par "un ami" en février, un cadeau à hauteur de 13.000 euros. L'enquête sur de possibles emplois fictifs pour laquelle François Fillon a été mis en examen a d'ailleurs été étendue à des soupçons de trafic d'influence et le généreux donateur a été découvert ce vendredi: c'est l'avocat Robert Bourgi.

Le JDD a révélé dimanche 12 qu'un généreux donateur avait offert des costumes de luxe sur mesure à François Fillon en février dernier, pour 13.000 euros. Et ce ne serait pas le premier cadeau que le candidat LR recevait: depuis 2012, il aurait bénéficié de 48.500 euros de cadeaux.

Si François Fillon a refusé de donner le nom de ce donateur, le journal Le Monde l'a découvert ce vendredi 17: il s'agirait de l'avocat Robert Bourgi. Le principal intéressé l'a d'ailleurs reconnu sur BFMTV dans l'après-midi, assurant "ne rien attendre en retour".

Il ne pouvait de toute façon pas le nier. Les enquêteurs disposaient de documents confirmant que l'avocat était ce donateur mystère et d'un patron aux mesures du candidat.

Mais si Robert Bourgi est bien le donateur des costumes offerts en février dernier, rien ne prouve qu'il a participé aux autres dons qui ont été effectués depuis 2012.

Robert Bourgi et François Fillon se connaissent depuis longtemps et les voyages de l'ancien Premier ministre au Sénégal et en Côte d'Ivoire en 2013 ont été rendus possible grâce à l'avocat.

Très lié aux dirigeants africains, il est un des soutiens d'Ali Bongo, président actuel du Gabon, et est souvent qualifié de "diplomate parallèle". Il avait été conseiller de Nicolas Sarkozy alors que celui-ci était président. Cet avocat influent est aussi réputé pour être l'un des piliers de la "françafrique".

Le candidat des Républicains avait réagi à l'affaire dans un entretien paru dans Les Echos le lundi 13: "un ami m'a offert des costumes en février. Et alors?" .

En effet, si ces cadeaux ont été offerts dans le cadre privé, rien d'illégal n'a été commis. En revanche, en tant que député, François Fillon aurait dû déclarer ces dons s'ils avaient été fait dans le cadre politique: les cadeaux de plus de 150 euros doivent en effet être déclarés au déontologue de l'Assemblée.

Déjà mis en examen dans l'affaire des supposés emplois fictifs de sa femme et de ses enfants, l'enquête a été étendue à des soupçons de trafic d'influence.

Ce vendredi 17, François Fillon est donc mis en examen pour détournement de fonds publics, complicité et recel de détournement de fonds publics, recel et complicité d'abus de biens sociaux ainsi que pour manquement aux obligations de déclaration à la HATVP (Haute autorité pour la transparence de la vie publique).

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




C'est l'avocat Robert Bourgi qui aurait offert les costumes à François Fillon.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-