Pétition contre la limitation de vitesse à 80km/h: les associations de conducteurs multiplient les initiatives

Pétition contre la limitation de vitesse à 80km/h: les associations de conducteurs multiplient les initiatives

Publié le 09/01/2018 à 09:10 - Mise à jour à 09:19
© PASCAL PAVANI / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Alors que la baisse de la limitation de vitesse devrait être confirmée ce mardi, les associations et collectifs de défense des conducteurs multiplient les pétitions. Certaines affichent des scores conséquents.

Ce mardi 9, le Conseil interministériel de sécurité routière (CISR) va rendre sa conclusion sur l'abaissement de la vitesse autorisée à 80km/h pour les routes secondaires à double sens (contre 90 actuellement). A moins d'une énorme surprise, c'est bien la baisse qui s'annonce pour les conducteurs.

Le Premier ministre Edouard Philippe a déjà annoncé à plusieurs reprises qu'il était favorable à cette baisse et qu'il était prêt à être "impopulaire".

Sur Internet, essayant d'infléchir la tendance, mais anticipant aussi la baisse de la vitesse, des associations et des collectifs de défense des conducteurs multiplient les pétitions.

En tête de ces pétitions, celle lancée en ligne par la Ligue de défense des conducteurs, l'une des plus puissantes organisations s'opposant aux restrictions. Elle avance avoir recueilli 2,11 millions de signataires pour son texte de protestation qui assure que "cette baisse n'a aucun fondement en matière de sécurité routière".

Lire aussi: Le gouvernement va-t-il annoncer des sanctions sévères contre le téléphone portable au volant?

Pour cette organisation, le lien entre vitesse et mortalité routière n'est pas avéré: on dispose même de données qui montrent qu'augmenter la vitesse ne nuit pas à la sécurité : "en 2012, la vitesse moyenne a augmenté en France. Et pourtant, le nombre de tués sur la route a diminué de presque 8%" assure la présentation de la pétition.

D'autres organismes proposent aussi leurs propres pétitions comme 40 Millions d'automobilistes ou la Fédération française des motards en colère. Des particuliers, enfin, emboîtent le pas de la tendance sur change.org, le site servant de plateforme à des pétitions, avec des scores plus modestes.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Sauf énorme surprise, la vitesse autorisée sur les routes secondaires à double sens va baisser.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-