Pic de pollution à Paris: Anne Hidalgo "en colère" après le report de la circulation alternée

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 05 décembre 2016 - 12:00
Image
L'avenue de la Grande Armée.
Crédits
©Martin Cooper/Flickr
Une réduction de 20 km/h de la vitesse maximale autorisée sur les grands axes routiers d'Ile-de-France a été mise en place à Paris ce lundi.
©Martin Cooper/Flickr
La Maire de Paris a réclamé depuis plusieurs jours la mise en place d'une circulation alternée dans la capitale suite à un pic de pollution important. Mais la préfecture de police a renoncé à l'instaurer ce lundi, une décision vivement critiquée par la Ville.

La préfecture de police a renoncé à mettre en place une circulation alternée à Paris ce lundi 5, une décision qui ne fait pas l'unanimité au sein de la Ville. Faisant écho au sentiment d'Anne Hidalgo, l'adjoint au maire Christophe Najdovski, en charge des Transports, a déclaré au Parisien, "Oui nous sommes en colère".

Paris connaît depuis jeudi 1er un pic de pollution important, et la maire de Paris avait réclamé la mise en place d'une circulation alternée "dès que possible". Dans un communiqué elle avait expliqué, vendredi 2, que Paris est "touchée par un pic de pollution très intense, avec des risques importants pour la santé publique. Il s'agit du neuvième pic de pollution depuis le début de l'année 2016".

Mais les véhicules portant une plaque paire peuvent finalement rouler dans Paris, puisque la préfecture de police n'envisage pas une circulation alternée avant mardi 6. Cependant d'autres mesures ont été prises comme une réduction de 20 km/h de la vitesse maximale autorisée sur les grands axes routier d'Ile-de-France, ainsi que l'obligation pour les poids-lourd en transit de contourner la capitale.

"On ne tire toujours pas les leçons du passé. Pour la préfecture, la situation n'est toujours pas assez grave. Nous nous trouvons confrontés à une réglementation inadaptée à la situation. Nos concitoyens ne comprennent pas les hésitations du pouvoir public", a affirmé Christophe Najdovski.

La préfecture a en réalité suivi la règle en vigueur, à savoir qu'il faut quatre jours consécutifs de pic d'alerte afin que le dispositif de circulation alternée soit appliqué, or la situation s'est améliorée durant le week-end.

Paris est confronté à son neuvième pic de pollution cette année, "nous avons une urgence en termes sanitaires et de santé publique", a estimé l'élu en charge Transports. La mairie a reconduit les mesures de gratuité concernant du stationnement résidentiel, du Vélib et d'Autolib'. 

 

À LIRE AUSSI

Image
Dossier image paris pic de pollution particules fines ville francesoir 2
Pic de pollution à Paris: pas de circulation alternée ce lundi 5, possiblement mardi 6
Alors que la qualité de l'air ne s'améliore pas à Paris, la préfecture de police n'a toujours pas mise en place ce lundi de circulation alternée dans la capitale comme...
05 décembre 2016 - 10:17
Lifestyle
Image
Valérie Pécresse.
Pic de pollution: Pécresse pourrait proposer la gratuité des transports en commun
Favorable à la mise en place de la circulation alternée en raison d'un pic actuel de pollution à Paris, Valérie Pécresse proposera la gratuité des transports en Ile-de...
03 décembre 2016 - 17:38
Politique
Image
A Paris.
Pic de pollution à Paris: la circulation alternée pourrait être mise en place lundi
En cas de persistance de la pollution, la préfecture de police envisage d'imposer la circulation alternée lundi à Paris. Selon Anne Hidalgo, la maire de la capitale, l...
03 décembre 2016 - 11:22
Lifestyle
14/08 à 18:20
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don