Pic de pollution à Paris: Anne Hidalgo "en colère" après le report de la circulation alternée

Pic de pollution à Paris: Anne Hidalgo "en colère" après le report de la circulation alternée

Publié le 05/12/2016 à 11:00 - Mise à jour à 11:38
©Martin Cooper/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

La Maire de Paris a réclamé depuis plusieurs jours la mise en place d'une circulation alternée dans la capitale suite à un pic de pollution important. Mais la préfecture de police a renoncé à l'instaurer ce lundi, une décision vivement critiquée par la Ville.

La préfecture de police a renoncé à mettre en place une circulation alternée à Paris ce lundi 5, une décision qui ne fait pas l'unanimité au sein de la Ville. Faisant écho au sentiment d'Anne Hidalgo, l'adjoint au maire Christophe Najdovski, en charge des Transports, a déclaré au Parisien, "Oui nous sommes en colère".

Paris connaît depuis jeudi 1er un pic de pollution important, et la maire de Paris avait réclamé la mise en place d'une circulation alternée "dès que possible". Dans un communiqué elle avait expliqué, vendredi 2, que Paris est "touchée par un pic de pollution très intense, avec des risques importants pour la santé publique. Il s'agit du neuvième pic de pollution depuis le début de l'année 2016".

Mais les véhicules portant une plaque paire peuvent finalement rouler dans Paris, puisque la préfecture de police n'envisage pas une circulation alternée avant mardi 6. Cependant d'autres mesures ont été prises comme une réduction de 20 km/h de la vitesse maximale autorisée sur les grands axes routier d'Ile-de-France, ainsi que l'obligation pour les poids-lourd en transit de contourner la capitale.

"On ne tire toujours pas les leçons du passé. Pour la préfecture, la situation n'est toujours pas assez grave. Nous nous trouvons confrontés à une réglementation inadaptée à la situation. Nos concitoyens ne comprennent pas les hésitations du pouvoir public", a affirmé Christophe Najdovski.

La préfecture a en réalité suivi la règle en vigueur, à savoir qu'il faut quatre jours consécutifs de pic d'alerte afin que le dispositif de circulation alternée soit appliqué, or la situation s'est améliorée durant le week-end.

Paris est confronté à son neuvième pic de pollution cette année, "nous avons une urgence en termes sanitaires et de santé publique", a estimé l'élu en charge Transports. La mairie a reconduit les mesures de gratuité concernant du stationnement résidentiel, du Vélib et d'Autolib'. 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une réduction de 20 km/h de la vitesse maximale autorisée sur les grands axes routiers d'Ile-de-France a été mise en place à Paris ce lundi.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-