Popularité: Fillon s'effrite, Hamon en profite

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Popularité: Fillon s'effrite, Hamon en profite

Publié le 02/02/2017 à 13:43 - Mise à jour à 13:45
©Philippe Huguen/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Le PenelopeGate a mis à mal la cote de popularité de François Fillon. En revanche, Benoît Hamon continue de profiter des effets de sa victoire à la primaire. Emmanuel Macron reste en tête malgré une légère baisse.

Alors que les les résultats de la présidentielle apparaissent plus difficiles que jamais à prévoir, la cote de Benoît Hamon bondit de 14 points après sa victoire au second tour de la primaire organisée par le Parti socialiste et celle de François Fillon s'effrite, selon un sondage Kantar Sofres diffusé ce jeudi 2.

Avec 33% de bonnes opinions, Benoît Hamon se rapproche d'Emmanuel Macron, en légère baisse à 38% (-1). Jean-Luc Mélenchon, crédité de 33% (+1) également, complète le trio de tête.

Benoît Hamon progresse notamment auprès des sympathisants de gauche dans leur ensemble, avec 55% des personnes interrogées qui souhaitent lui voir jouer "un rôle important" (+22) et des proches du PS (62%, +32) en particulier, selon cette enquête pour Le Figaro magazine. Le sondage a été réalisé avant et après le second tour de la primaire, le 29 janvier.

A droite, Alain Juppé est stable avec 28% de bonnes opinions, devant François Fillon, empêtré dans les révélations sur les emplois présumés fictifs de sa femme, qui perd 4 points à 27%. Manuel Valls est crédité de 25% (-1), François Bayrou (+2) et Marine Le Pen (=) de 24%.

Par ailleurs, la confiance des Français en François Hollande baisse à nouveau, avec 18% (-1) seulement de réponses favorables, contre 80% (+2) des personnes interrogées qui ne lui font pas confiance en tant que chef de l'Etat.

Baisse également du Premier ministre, Bernard Cazeneuve, qui perd 3 points de confiance, avec 29% de réponses positives, moins de deux mois après son arrivée à Matignon.

Enquête réalisée en face à face du 26 au 30 janvier auprès de 1.000 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur 1,4 à 3,1 points. Les cotes de confiance donnent une indication de l'état des rapports de force et des dynamiques au jour de la réalisation du sondage.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Avec 33% de bonnes opinions, Benoît Hamon se rapproche d'Emmanuel Macron.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-