Pour 7 Français sur 10 l'école ne garantit pas l'égalité des chances

Auteur(s)
AS
Publié le 27 novembre 2014 - 11:37
Mis à jour le 28 novembre 2014 - 09:18
Image
Une maîtresse donne cours dans une école primaire à Marseille, Bouches-du-Rhône.
Crédits
©Jean-Paul Pelissier/Reuters
Près de 7 Français sur 10 ne croient plus que l'école favorise la promotion sociale de leurs enfants.
©Jean-Paul Pelissier/Reuters
Selon un sondage Ifop/Fondapol publié dans "Le Parisien/Aujourd'hui en France" ce jeudi 27, près de 7 Français sur 10 jugent que l'égalité des chances n'est pas garantie par l'école.

A la question "Selon vous, l'égalité des chances est-elle garantie par l'école?", 69% des Français répondent non, selon un sondage réalisé par l'Ifop pour Fondapol et publié par Le Parisien/Aujourd'hui en France ce jeudi 27.

Ce sont les Français de la classe moyenne qui ressentent le plus fortement cette crise de confiance à l'égard de l'école, et de l'ascenseur social qu'elle a longtemps représenté. De nombreux parents ne savent plus quoi faire face à l'échec scolaire de leurs enfants, 43% estiment d'ailleurs que la meilleure aide pour leur progéniture reste le soutien scolaire à l'école, loin devant les cours particuliers à domicile (10%).  

Les Français sont également convaincus à 55% que l'école joue de moins en moins un rôle de promotion sociale. Un jugement en lien avec le chômage des jeunes, même les plus diplômés, et la peur du déclassement.

"Ne cédons pas au pessimisme" a soutenu Najat Vallaud-Belkacem, jeudi 27. La ministre de l'Education nationale s'est dite "déterminée à regagner cette confiance" en l'école. Lundi 17 novembre, elle était en déplacement dans la Drôme, l'occasion pour la jeune ministre de rappeler la mise en place du plan numérique pour l'école. "Il faut former les enseignants au numérique" a-t-elle avancé.

 

*Sondage réalisé du 7 au 10 octobre auprès d'un échantillon de 2 003 personnes représentatives de la population française de 18 ans et plus (méthode des quotas).

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don