Pour Marlène Schiappa, le port du voile fait la "promotion de l'islam politique" (vidéo)

Pour Marlène Schiappa, le port du voile fait la "promotion de l'islam politique" (vidéo)

Publié le 16/05/2018 à 10:27 - Mise à jour à 10:44
© CHRISTOPHE SIMON / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Invité de Franceinfo, ce mercredi matin, Marlène Schiappa a estimé que le port du voile faisait "la promotion de l'islam politique". Une prise de position polémique alors qu'elle était invitée à s'exprimer sur la présidente du syndicat étudiant Unef à l’université Paris-IV qui était apparue avec un voile lors d'une interview.

Voilà qui risque de rajouter de la polémique à la polémique. La secrétaire d'Etat à l'égalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa était ce mercredi 16 l'invité de la matinale de Franceinfo pour évoquer l'article controversé sur la répression des infractions sexuelles sur les mineurs, voté dans la nuit de mardi à ce mercredi à l'Assemblée nationale.

Au cours de l'entretien, elle a été interrogée au sujet de la présidente de l'Unef à la Sorbonne qui est apparue voilée lors d'une interview pour le journal télévisé de M6. La ministre n'a pas semblé à l'aise sur cette question. Et pour cause, elle a expliqué être "interpellée", non pas parce "que c'est une étudiante qui porte le voile (c'est son droit le plus strict) mais ça m'interpelle que l'Unef ait choisi comme porte-parole une personne qui a des signes manifestes de promotion de l'islam politique".

Un point de vue polémique car si le voile est un signe religieux, il n'est en aucun cas l'expression d'un "islam politique". Et les internautes n'ont pas manqué de le faire remarquer à la ministre sur les réseaux sociaux.

A l'origine de la vive polémique sur l'Unef se trouve un commentaire sur les réseaux sociaux de Laurent Bouvet, cofondateur du mouvement Printemps républicain et professeur d'université.

Lire aussi: UNEF - Polémique sur le voile d'une responsable du syndicat étudiant

"A l'Unef, la convergence des luttes est bien entamée", a ironisé le politologue sous une image de la présidente du syndicat à Paris-Sorbonne, Maryam Pougetoux, la tête et le haut du buste couverts d'un foulard islamique, alors qu'elle s'exprimait sur la mobilisation contre la réforme de l'accès à l'université. Laurent Bouvet s'est interrogé sur le sens de ce foulard arboré par la jeune syndicaliste. "C'est de l'islam identitaire, c'est clair", a-t-il fait savoir.

L’UNEF Sorbonne Université a publié dimanche 13 un communiqué de presse en soutien à sa présidente, "victime d’un harcèlement sur les réseaux sociaux". "Maryam se fait attaquer c’est parce qu’elle est une femme, musulmane portant le voile, mais également étudiante avec des responsabilités syndicales", précise le texte.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Marlène Schiappa est interpellé par le voile porté par une représentante de l'Unef.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-