Présidentielle 2017: débat à 11 candidats ce mardi soir, quelles sont les règles du jeu?

Présidentielle 2017: débat à 11 candidats ce mardi soir, quelles sont les règles du jeu?

Publié le 04/04/2017 à 12:57 - Mise à jour à 13:16
© JOEL SAGET, Eric FEFERBERG / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

C'est une première: la totalité des 11 candidats à l'élection présidentielle vont débattre ce mardi soir à partir de 20h40 sur les thèmes de l'emploi, de la sécurité et du social. Temps de parole, heure et chaîne de diffusion: voici les règles du jeu de ce nouveau débat, animé par Ruth Elkrief et Laurence Ferrari.

A moins de trois semaines du premier tour de l'élection présidentielle, la totalité des 11 candidats vont débattre ce mardi 4 au soir à partir de 20h40 sur les thèmes de l'emploi, de la sécurité et du social. Les téléspectateurs retrouveront donc sur BFMTV et CNews les cinq "gros" candidats de cette élection (Marine Le Pen, Emmanuel Macron, François Fillon, Jean-Luc Mélenchon et Benoît Hamon) mais aussi, et pour la première fois, les six autres candidats du premier tour: Philippe Poutou (NPA), Nathalie Arthaud (LO), Nicolas Dupont-Aignan (DLF), François Asselineau (UPR), Jean Lassalle (ex-Modem) et Jacques Cheminade (Solidarité et Progrès).

Animé par Ruth Elkrief et Laurence Ferrari, Le Grand Débat durera 3 heures et 30 minutes avec une coupure publicitaire. Et pour éviter une éventuelle cacophonie, les candidats disposeront de 17 minutes pour s'exprimer dont une minute d'introduction et une minute de conclusion. A chaque question, les prétendants à l'Elysée auront 1 minute 30 pour répondre. Ils auront alors le choix de détailler leurs propositions ou bien d'attaquer celles d'un adversaire.

Pour celles et ceux qui se posent la question, les 11 candidats seront disposés en arc de cercle autour des deux journalistes. A l'extrémité gauche se trouvera François Fillon et à l'extrémité droite François Asselineau. Ils débattront devant un total de 220 personnes (essentiellement leurs proches) et n'auront pas le droit à leur téléphone portable, à la demande d'une majorité de candidats. Selon le tirage au sort, c'est François Fillon qui commencera à prendre la parole et c'est Marine Le Pen qui clôturera.

Selon les nouvelles règles du jeu, le débat de ce mardi soir a été divisé en trois séquences d'une heure afin d'éviter que l'émission ne parte dans tous les sens en raison du nombre de candidats. Et à chaque heure, un sujet différent. Pendant ce laps de temps, ils devront donc répondre à plusieurs questions sur trois thèmes différents: "comment créer des emplois", "comment protéger les Français" et "comment mettre en œuvre (leur) modèle social".

Pour rappel, les cinq "grands" candidats s'étaient déjà affrontés lors d'un débat sur TF1 et LCI le 20 mars dernier qui avait été suivi par plus de 10 millions de personnes. Et le débat de ce mardi soir pourrait bien être le dernier avant le premier tour de l'élection présidentielle. Pourtant, un autre a été programmé le 20 avril prochain sur France 2, à trois jours du scrutin. Mais cette date, si près du premier tour, est loin d'avoir fait l'unanimité du côté de certains candidats. Selon le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA), elle pourrait empêcher l'un d'eux à se défendre si une nouvelle polémique éclatait à cette occasion.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le débat sera centré autour de trois grands sujets: l'emploi, la sécurité et le social.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-