Présidentielle 2017: Valls et Hollande seraient éliminés au premier tour

Auteur(s)
VL
Publié le 26 août 2015 - 12:30
Image
François Hollande et Manuel Valls à l'Elysée.
Crédits
©Gonzalo Fuentes/Reuters
Si le premier tour de la présidentielle avait lieu ce dimanche, François Hollande, comme Manuel Valls, arriverait troisième.
©Gonzalo Fuentes/Reuters
Selon un sondage Ifop pour "Paris Match" publié mardi, Marine Le Pen serait en tête si le premier tour de l'élection présidentielle se déroulait cette semaine, devant Nicolas Sarkozy. Que ce soit François Hollande ou Manuel Valls, le candidat PS serait éliminé, avec tout de même un léger avantage pour le Premier ministre.

Marine Le Pen reste la candidate favorite des Français pour un premier tour de l'élection présidentielle, selon un sondage de l'Ifop pour Paris Match publié mardi 25. Elle est suivie par Nicolas Sarkozy. A gauche, c'est Manuel Valls qui recueillerait le plus de soutiens.

Certes la route est encore longue d'ici 2017 et les sondages ne sont pas irréfutables. Il ne s'agit pas là d'un pronostic mais de l'opinion actuelle des Français. Les sondés ont répondu à la question: "Si le premier tour de la présidentielle se déroulait dimanche, pour quel candidat voteriez vous?". Cela selon trois hypothèses de candidature pour le Parti socialiste: François Hollande, Manuel Valls ou Arnaud Montebourg.

Lors de ce premier tour fictif, Marine Le Pen recueillerait donc 26% des intensions de vote, que ce soit face à François Hollande ou Manuel Valls, 27% contre Arnaud Montebourg. Elle dominerait donc Nicolas Sarkozy (23% face à Valls, 24% face à Hollande et 25%  face à Montebourg) et le candidat du Parti socialiste.

C'est là que Manuel Valls se fait remarquer. Avec 22% d'intentions de vote, il est actuellement et selon l'étude le meilleur candidat de la gauche, devant François Hollande (20%) et laissant Arnaud Montebourg sur place (8%). Mais surtout, il n'aurait qu'un point de retard sur Nicolas Sarkozy. Il serait donc le mieux placé pour que le PS puisse espérer arriver au deuxième tour.

Mais ce ne sont pas les sondages qui décideront du candidat du PS en 2017. François Hollande l'a déclaré à plusieurs reprises, balayant l'hypothèse d'une primaire: il sera sans doute candidat si la courbe du chômage s'inverse d'ici 2017. De plus, en cas d'échec sur la question de l'emploi et de retrait de François Hollande, il n'est pas certain que Manuel Valls serait volontaire.

Reste que le candidat du PS serait, selon ce sondage, exclu dès le premier tour, laissant Nicolas Sarkozy affronter Marine Le Pen. Et si cette dernière rassemblerait le plus de voix au premier tour, atteindre les 50% au second serait une toute autre histoire.

A noter également que ce sondage part du principe que Nicolas Sarkozy sera le candidat du parti Les Républicains en 2017. Si l'ancien président de la République est favori pour la primaire de son parti, Alain Juppé peut encore espérer. La présence de ce candidat, décrié par la droite forte mais plus respecté par la gauche, pourrait alors rebattre les cartes au premier tour.

(Sondage réalisé en ligne du 17 au 19 août 2015 auprès de 950 personnes inscrites sur les listes électorales et selon la méthode des quotas).

 

 

À LIRE AUSSI

Image
Manuel Valls se voit Premier ministre jusqu'en 2017: "je ne suis pas un déserteur"
Invité du Journal de 20h de France-2 dimanche soir, Manuel Valls a déclaré qu'il espérait rester à Matignon "jusqu'à la fin du quinquennat" de François Hollande. Et il...
07 décembre 2014 - 22:22
Politique
Image
François Hollande interview 14 juillet 2015
Présidentielle 2017: François Hollande sera candidat si le chômage baisse en 2016
Le président de la République a réaffirmé lundi 28 sa volonté d'inverser la courbe du chômage, élément constitutif d'une éventuelle candidature en 2017. Il a néanmoins...
28 juillet 2015 - 10:27
Politique
Image
Nicolas Sarkozy Alain Juppé Pied 30.05.2015
Primaire Les Républicains: Alain Juppé passe devant Nicolas Sarkozy selon un sondage Ifop pour "Le JDD"
Malgré un congrès de La Villette houleux, Alain Juppé continue son ascension dans les sondages. Il est aujourd'hui le candidat le plus populaire auprès des sympathisan...
14 juin 2015 - 11:53
Politique