Présidentielle 2017: y a-t-il un vote caché en faveur de François Fillon?

Présidentielle 2017: y a-t-il un vote caché en faveur de François Fillon?

Publié le 31/03/2017 à 17:02 - Mise à jour à 17:24
© Thomas SAMSON / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Alors que le candidat Les Républicains, François Fillon, est classé troisième dans les sondages derrière Marine Le Pen et Emmanuel Macron, ses soutiens affirment que son score est beaucoup plus élevé que ce que les enquêtes d'opinion prétendent.

Un sondage Elabe pour BFMTV et L'Express publié mercredi 29 relègue François Fillon à la troisième place, le candidat Les Républicains serait donc éliminé dès le premier tour. Pourtant, ses soutiens évoquent un "vote caché" qui ne serait pas visible dans les enquêtes d'opinion.

Comme l'a expliqué Valérie Boyer, l'une de ses porte-paroles, sur BFMTV jeudi 30: "C'est quand même compliqué pour les gens de répondre à une question directe après deux mois où François Fillon reçoit des torrents de boue sur la tête sans cesse". Elle, comme d'autres soutiens, croit dans les remontées positives du terrain et surtout gardt en tête la primaire de la droite où François Fillon n'était pas en tête dans les sondages mais avait fini par l'emporter.

Persuadée de la victoire de son candidat, la députée des Bouches-du-Rhône souligne aussi que les enquêtes réalisées sur les réseaux sociaux jouent en défaveur de François Fillon. En effet selon elle, beaucoup de personnes âgées ne disposeraient pas de tels outils et cette population serait justement plus encline à voter pour le candidat LR. L'absence de ces individus sur les réseaux sociaux fausse donc les sondages d'après Valérie Boyer et François Fillon serait donc en réalité beaucoup plus haut dans les sondages que ne le montreraient les dernières publications.

De son côté, la version française de Sputnik, organe d'information de l'Etat russe, prédit aussi la victoire de François Fillon... grâce à un sondage réalisé sur les réseaux sociaux. Le média cite une étude réalisée par Brand Analytics sur les réseaux sociaux, affirmant que le candidat mène la course à la présidence avec 23,6% des intensions de votes devant Emmanuel Macron (23,1%) puis Marine Le Pen (20,9%).

Cette étude va à l'encontre des trois grands organismes de sondages IFOP, IPSOS et OpinionWay.

La théorie du "vote caché" est possible en théorie, mais sa réalisation est très incertaine et une surprise à l'image de celle des primaires de la droite reste peu probable, en premier lieu pour une raison de nombre, a tenu à rappeler Yves-Marie Cann, le directeur des études politiques de l'institut de sondages Elabe au micro de BFMTV: "La comparaison entre une primaire et la présidentielle a comme limite que les ordres de grandeur sont différents. Dans une primaire, une variation de 300.000 voix représente dix points et dans une présidentielle, un seul".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les soutiens de François Fillon veulent croire en la victoire de leur candidat, troisième dans les sondages.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-