Présidentielle - Attentat déjoué: Macron, Le Pen et Fillon étaient alertés du projet des deux islamistes

Présidentielle - Attentat déjoué: Macron, Le Pen et Fillon étaient alertés du projet des deux islamistes

Publié le 18/04/2017 à 15:10 - Mise à jour à 15:22
© FREDERICK FLORIN / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Lors de la perquisition dans l'appartement qu'occupaient Mahiedine Merabet et Clément Baur, une illustration menaçante pour François Fillon aurait été saisie (le fait n'a pas encore été confirmé officiellement). Le candidat LR, mais aussi Marine Le Pen et Emmanuel Macron, ont été alertés de l'existence du groupe islamiste traqué depuis une semaine.

L'information n'a pas encore été confirmée de source officielle, mais selon une information révélée par Franceinfo, un montage photographique mettant en scène François Fillon (en Une du journal Le Monde) et Mahiedine Merabet, l'un des islamistes appréhendés, a été retrouvé dans l'appartement où les deux hommes ont été cueillis ce mardi 18 par les forces de l'ordre. L'inscription "la loi du talion" écrite avec des balles laisse clairement entendre que les djihadistes envisageaient sans doute une action contre le candidat Les Républicains.

Dans l'entourage du candidat, qui oscille actuellement entre la troisième et quatrième place selon les sondages au coude-à-coude avec Jean-Luc Mélenchon, on confirme être au courant de menaces pesant sur François Fillon.

Depuis le vendredi 14, la sécurité autour du candidat a été renforcée lors de ses meetings, avec la présence de membres du Raid et de tireurs d'élite.

Pourtant, le candidat de la droite n'est pas le seul àfaire l'objet d'une attention particulière. Deux autres prétendants à l'Elysée ont confirmé ce mardi être au courant de menaces précises pesant sur eux. Les équipes de campagne de Marine Le Pen et d'Emmanuel Macron ont confirmé ce mardi que les photos de Mahiedine Merabet et Clément Baur leur ont été communiquées depuis le jeudi 13.

Pour l'entourage de la candidate frontiste, "le fait que les deux individus aient été interpellés à Marseille alors que Marine Le Pen y tient un meeting le lendemain n'est peut-être pas un hasard", rappelant que l'Union des organisations islamiques de France (UOIF) avait "fait d'elle la candidate à faire battre".

Sans confirmer pour l'instant les propos du camp du Front national, l'enquête semble lever le voile sur une menace précise préparée en détail visant les principaux favoris du premier tour.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les principaux candidats de la présidentielle semblent visés par un projet d'attentat.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-