Présidentielle - Comment trouver son bureau de vote?

Présidentielle - Comment trouver son bureau de vote?

Publié le 22/04/2017 à 18:59 - Mise à jour à 19:05
Dossier image election bureau vote francesoir
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Ce dimanche, les Français votent pour le premier tour de l'élection présidentielle. Mais, pour les primo-votants ou les nouveaux venus dans une ville (voire les plus étourdis...): comment trouver son bureau de vote?

C'est le Jour-J! Vous êtes prêt pour participer au premier tour de l'élection présidentielle de ce dimanche 23. Carte électorale: check. Pièce d'identité: check. Choix du candidat: check (ou pas...). Il ne reste plus qu'à y aller. Oui, mais où déjà.... aïe! Mais comment trouve-t-on l'adresse de son bureau de vote?

C'est tout simplement écrit sur votre carte électorale (voir photo ci-dessous). Par exemple, pour un habitant de Mantes-la-Jolie (Yvelines) le bureau numéro trois est installé à l'école primaire Louis et Auguste Lumière, rue de la Sangle, dans le centre-ville. Facile! Surtout avec ce lien, qui liste les bureaux de vote (c'est cadeau).

En vert le numéro de votre bureau de vote (©Ville d'Epinay-sur-Seine)

Oui, mais sans sa carte d'électeur? Dans le doute, il suffit de se rendre dans l'un des bureaux ouverts, la plupart étant installés dans la mairie ou les écoles de votre commune. Là, un fonctionnaire de permanence se fera un plaisir de vous renseigner. Et, au passage: oui il est possible de voter sans carte électorale, FranceSoir vous dit comment ici.

Qui sera le huitième président de la Ve République? Après l'élimination de Nicolas Sarkozy à la primaire de la droite et le renoncement surprise de François Hollande, une seule certitude: un nouveau visage s'installera à l'Elysée au soir du dimanche 7 mai prochain. Pour le reste, ce scrutin s'annonce particulièrement ouvert notamment en ce qui concerne l'issue du premier tour de ce dimanche. Un total de 45,68 millions d'électeurs sont appelés aux urnes pour départager les 11 candidats en lice, dont les quatre favoris qui se tiennent dans un mouchoir de poche: Marine Le Pen, Emmanuel Macron, François Fillon et Jean-Luc Mélenchon. A ce stade, tout est donc possible.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




S'il est possible de voter sans carte électorale, encore faut-il trouver son bureau...

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-