Présidentielle : Emmanuel Macron, le grand absent des débats

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 13 avril 2022 - 17:12
Image
Emmanuel Macron, en meeting à Strasbourg le 12 avril 2022
Crédits
F. Froger / Z9, pour FranceSoir
Au débat, Emmanuel Macron préfère le meeting : ici à Strasbourg hier soir, à proximité de la cathédrale.
F. Froger / Z9, pour FranceSoir

Le refus d’Emmanuel Macron de débattre dans l’émission de Cyril Hanouna "Touche pas à mon poste" sur C8 a fait parler hier. Certains candidats le regrettent et ne s'en cachent pas, comme Jean Lassalle, le candidat du parti Résistons, qui a obtenu 3,1% des voix lors de ce premier tour de l'élection présidentielle. "Je me demande si Emmanuel Macron est vraiment candidat", s'est-il exclamé, invité de l'émission dédaignée par le président-candidat. Pourquoi Emmanuel Macron refuse-t-il toujours de débattre, à dix jours du second tour de l'élection présidentielle ?

Rappelons le refus de participer à l’émission politique "Élysée 2022", sur France 2, qui, pourtant, rassemblait tous les candidats qualifiés pour la présidentielle, pouvant ainsi s’exprimer sur leur programme et débattre en face-à-face.

Lors de son premier déplacement de campagne à Poissy le 7 mars, Emmanuel Macron déclarait qu’il ne comptait pas débattre avec les autres candidats, brandissant le drapeau de la démocratie en s'exclamant : "Ni notre Constitution, ni nos usages ne disent que ce serait la bonne règle ou la bonne manière pour confronter les idées démocratiques."

Confiant, il se justifiait ainsi : "Du général de Gaulle au président Mitterrand, au président Chirac, aucun de mes prédécesseurs en fonction ne s'est soumis à un débat (...). Pourquoi faudrait-il que les choses changent pour moi ?", ajoutant : "Débattre avec des journalistes ne me semble pas plus infamant ou moins éclairant que de débattre avec d’autres candidats."

Voir aussi : Emmanuel Macron refuse le débat avec les autres candidats, pour leur préférer "les Français"... dûment sélectionnés

Autre stratégie de la part du candidat qualifié au second tour, le chef de l'État promet un « grand débat » avec les Français, s’il est réélu. Condamnant ces propos, Gérard Larcher, l’actuel président LR du Sénat qui votera pour Emmanuel Macron, avait rétorqué que la situation actuelle était bien différente, "au moment où un appel à l’unité du pays s’impose, il est impossible de museler le débat démocratique", soulignait-il.

Jordan Bardella, le président du Rassemblent national, critique avec virulence le refus de débattre d'Emmanuel Macron. La candidate du RN avait a priori accepté de venir sur le plateau du "Face à Baba" sur C8, pour échanger avec son adversaire. Finalement, C8 a été contrainte d'annuler son émission.

Chez Cyril Hanouna, la question du programme d’Emmanuel Macron a néanmoins été abordée. La politique sanitaire également. Et, alors que le député LREM, Roland Lescure, faisait face à Myriam Palomba, directrice de la publication du magazine Public et engagée contre les mesures liberticides, il a fait un lapsus sur le QR code utilisé pour faire fonctionner le pass vaccinal : "le QR code que vous mentionnez a permis de sauver des milliers et des milliers de voix"

Le président de la République ne veut donc pas débattre. Néanmoins, il sera bien présent au débat d’entre-deux-tours qui aura lieu le 20 avril à 21 h sur TF1, France 2 et les chaînes d'info en continu. Ce débat ne sera pas animé par la journaliste Anne-Sophie Lapix, volontairement écartée, car elle est "jugée trop offensive" par des proches d'Emmanuel Macron. La journaliste de France Télévisions n’est pas plus appréciée par Marine Le Pen, semble-t-il. "Marine Le Pen ne souhaite pas qu'Anne-Sophie Lapix anime le débat, parce qu'il y a un tel parti pris [...] "Je respecte Anne-Sophie Lapix en tant que journaliste, mais elle n'arrive pas à dissimuler son hostilité vis-à-vis de Marine Le Pen à chaque fois qu'elle la reçoit.", a expliqué Jordan Bardella dans l'émission de Pascal Praud. Anne-Sophie Lapix déplorait d’ailleurs le comportement du chef de l’État : "je regrette qu’il ne soit pas venu sur France 2, dans aucune de nos émissions".

À LIRE AUSSI

Image
Emmanuel Macron, pris à partie à Châtenois (Bas-Rhin) le 12 avril 2022
"Jamais vu un président aussi nul que vous": Emmanuel Macron vivement pris à partie en Alsace
Lors de sa journée de campagne d'entre-deux-tours, qui se concluait hier par un meeting à Strasbourg, le candidat arrivé en tête au premier tour s'est à nouveau écharp...
13 avril 2022 - 12:52
Politique
Image
Emmanuel Macron en déplacement à Denain le 11 avril 2022
"Emmerder" les non-vaccinés était une formule "affectueuse", selon Emmanuel Macron
Au lendemain du premier tour de l'élection présidentielle, qui l'a vu arriver en tête, se qualifiant face à Marine Le Pen pour le second tour, Emmanuel Macron était en...
11 avril 2022 - 18:02
Politique
Image
Emmanuel Macron et Marine Le Pen s'affronteront à nouveau pour le second tour de l'élection présidentielle
Élection présidentielle: quelles sont les consignes de vote pour le second tour?
Dimanche 10 avril 2022, les candidats à l'élection présidentielle qualifiés pour le second tour ont été annoncés. Emmanuel Macron, l’actuel président de la République,...
12 avril 2022 - 21:04
Politique

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.