Présidentielle: le CSA s'interroge sur la date du débat de France 2

Présidentielle: le CSA s'interroge sur la date du débat de France 2

Publié le 29/03/2017 à 15:13 - Mise à jour à 15:19
© THOMAS SAMSON / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un communiqué du CSA paru mercredi explique les interrogations du conseil sur la date du dernier débat avant le premier tour de la présidentielle, 24 heures avant la période de réserve. Le débat diffusé sur France 2 devait réunir les onze candidats en lice avant que Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron ne se désistent mardi.

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a publié un communiqué de presse mercredi 29 énonçant quelques interrogations sur la tenue du débat du 20 avril prochain sur France 2 devant réunir les onze candidats à la présidentielle.

En effet, le débat aurait lieu 24 heures avant la période de réserve précédant le premier tour pendant laquelle les candidats ne peuvent plus faire campagne.

"Cette préoccupation est relative à l'émergence possible à l'occasion de ce débat d'éléments nouveaux de polémique électorale auxquels des candidats mis en cause ne seraient pas en mesure de répondre compte tenu de la brièveté du temps qui leur serait laissé" est-il écrit dans le communiqué.

Jean-Luc Mélenchon s'est d'ailleurs désisté pour ces mêmes raisons mardi 28: "la chaîne ne s'est pas demandée si nous sommes d'accord pour mettre en jeu toute notre campagne 48 heures avant le vote, (...) ni s'il est décent et conforme qu'une campagne électorale s'achève par un événement auquel il est impossible de répliquer le cas échéant" a expliqué le candidat de La France insoumise sur son blog, soulignant aussi la difficulté de tenir un débat avec autant de participants.

Emmanuel Macron s'est par la suite désisté lui aussi, précisant qu'"un débat suffira à onze, et pas un débat de dernière minute". Un débat entre tous les candidats est en effet déjà prévu le 4 avril prochain sur CNews et BFMTV.

Nicolas Dupont-Aignan, furieux d'avoir été exclu du premier débat à cinq du 20 mars dernier s'est insurgé contre les deux candidats, les accusant d'être "complices de sabotage médiatique".

Le débat pourrait donc être avancé et le CSA "souligne sa disponibilité pour mettre en œuvre un dialogue aussi rapide que possible" entre les candidats et les médias qui voudraient organiser une telle émission pour parvenir à un accord.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Après le désistement de deux candidats, le CSA s'interroge sur la date du dernier débat avant le premier tour.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-