Présidentielle: place à l'égalité entre les candidats

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Présidentielle: place à l'égalité entre les candidats

Publié le 10/04/2017 à 10:53 - Mise à jour à 12:13
© Lionel BONAVENTURE / POOL/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Depuis ce lundi, les 11 candidats à l'élection présidentielle sont logés à la même enseigne. Alors que leur temps de parole était jusqu'ici fonction de leur poids politique, c'est désormais l'égalité stricte qui prévaut. Médiatisation, publicité et clips de campagne sont désormais réglementés, mais les meetings restent libres. Les sondages seront bientôt interdits, jusqu'au premier tour.

Ce lundi 10 marque le début de la campagne officielle pour l'élection présidentielle. Pourtant celle-ci a dans les faits commencé depuis des mois, des années pourrait-on même dire au regard des campagnes internes aux partis.

Mais le début de cette dernière ligne droite marque avant tout un changement des règles pour les candidats. A moins de deux semaines de la campagne, ils doivent être traités exactement de la même manière, quel que soit leur niveau de représentativité.

En effet, avant cette date, c'était le principe d'équité qui s'imposait quant au temps de parole ou de la présence médiatique. Les candidats étaient donc traités en fonction de leur poids politique. En clair, il était possible d'accorder plus de temps médiatique à Marine Le Pen ou Emmanuel Macron qu'à Nathalie Arthaud ou Jacques Cheminade.

Depuis la publication de la liste des candidats le 21 mars, cette équité était "renforcée" car elle devait aussi s'apprécier à "conditions de programmations comparables" (même tranche horaire, etc.).

Mais désormais, le timing est le même pour tous, qu'il s'agisse du temps de parole ou de la tranche horaire. Le Conseil supérieur de l'audio-visuel y veillera. Par ailleurs, des spots de campagne de chacun d'entre eux seront également diffusés par les médias audiovisuels publics durant cette période. Chaque candidat a droit à 43 minutes entre le 10 et le 21 avril, soit dix spots d'une minute trente et huit de trois minutes trente.

L'affichage subit des restrictions équivalentes, étant limité aux panneaux mis à disposition par les mairies. Le démarchage postal se limite à un texte de déclarations par candidat. A noter que ceux-ci ne peuvent s'approprier les couleurs bleu, blanc, rouge, sauf s'il s'agit de l'emblème du parti. Des versions sonores et électroniques de ces textes seront mises en ligne sur le site de la commission nationale de contrôle de la campagne.

En dehors de cela et des meetings, les candidats n'ont droit à aucune publicité par voie de presse ou audiovisuelle.

Surtout, les sondages de cette présidentielle vivent leurs derniers jours puisque leur publication sera interdite à partir du 21 avril.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les 11 candidats ont désormais droit au même temps de parole et dans des conditions comparables.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-